Archives pour la catégorie Simple Swatch

Ruffian avec Ozotic & piCture pOlish

Hello mesdemoiselles! Ce sera un article tout en images aujourd’hui parce que je me fais encore chier avec mon clavier et que j’avais pris assez de photos pour qu’elles suffisent.

J’ai posé en base deux couches d’Ozotic 602, une vraie beauté. C’est un doré-cuivré scattered holo mais avec un reflet très métallique. C’est la teinte or la plus avantageuse pour mes petits doigts roses. Les trois premières photos ont été prises en lumière naturelle nuageuse pour vous montrer le reflet plus métallique, et les deux dernières sous lumière artificielle, pour voir plus l’effet holographique.

Hi girls! This is going to be an article mostly in pictures since I’m still having trouble with my keyboard and I took a big bunch of photos anyway.

I first applied two coats of Ozotic 602, a real marvel. It is a coppery gold scattered holo with a strong metallic shine. It’s the best tint of gold for my pink skin tone. The first three pictures were taken in natural cloudy light, to show best the metallic finish, and the two last photos in artificial light to show the holo goodness.

Billet078Image001

Billet078Image002

Billet078Image003

Billet078Image004

Billet078Image005

Puis j’ai sorti un vernis cher à mon cœur, un autre scattered holo mais celui-ci en base jelly. La texture qui a fait la renommée de piCture pOlish. Monroe est un rouge canneberge foncé, parfait en deux couches. La base dorée le fait paraître plus lumineux que lorsque porté seul.

Je trouve le résultat terriblement chic. D’ailleurs j’ai fait cette manucure environ en même temps que j’ai fait mon concours, les photos dormaient dans mon ordi.

Ces photos-ci ont été prises à la lumière artificielle. La dernière photo est un peu plus sombre, et on voit Monroe un peu plus « à son état naturel », plus vampy.

Then I used a lacquer I have a love story with, Monroe by piCture pOlish. It is a dark cranberry red, which looks a bit lighter here because of the artificial light and the golden base. In the same scattered holo texture that made piCture pOlish so famous.

I think the result is so chic. I made this mani around the time I started my jewel-themed contest, I had luxury on my mind.

The last picture is darker and you can see Monroe looking more like au naturel. More vampy.

Billet078Image006

Billet078Image007

Billet078Image008

Billet078Image009

Ces deux vernis ont une tenue et une formule  irréprochable, et d’excellents pinceaux aussi. C’est très facile de faire un ruffian avec un pinceau PP.  :)

Bonne journée et à bientôt, avec plus de jasette!

Both these polishes have flawless formula and wear, and neat brushes too. Ruffians are really easy with PP brushes.

Good day and talk to you soon! xx

Revlon Selects – 3D Jewel Appliqués, Color Stay & Chroma Chameleon.

Allô les filles!

Il y a deux jours se terminait mon concours et je vous ferai connaître les gagnantes le plus vite possible. (C’est à dire, quand j’arriverai enfin à choisir quel NA est mon favori. C’est une vraie torture!) Mais sinon en attendant, cet article aurait dû être sur le blog depuis longtemps. Je me sens un peu mal d’avoir fait attendre ce review puisque les produits m’ont été envoyés gratuitement, mais que voulez-vous, quand on est super occupée et morte de fatigue, et qu’on ne vous impose aucun délai, on a tendance à prendre son temps. (Ou plutôt à ne pas le prendre pour ça. Et dormir.)

Bon! Trêve de bavarderie, voilà les produits. J’étais très contente de n’avoir reçu que des produits pour les ongles cette fois-ci. Ils ont dû constater que le rouge à lèvre qu’ils m’ont envoyé la dernière fois n’a jamais fait son apparition sur le blog. (Il a même pas fait apparition sur mes lèvres!) Celui que j’avais le plus hâte d’essayer était le kit d’appliqués floraux 3D. Des nail patches, vous aurez compris. J’aime qu’ils soient 3D, comme les Essie et quelques nouveautés que j’ai vues en pharmacie dernièrement. Tant qu’à aller se coller des trucs sur les ongles, aussi bien que ce soit des choses quasi irréalisables autrement. (Et celles-ci, il faudrait une patience que nulle NPA ne possède pour les reproduire.) Non seulement le motif floral fluo hyper eighties est vraiment lourd et compliqué, mais de-ci de-là il y a des petites lignes blanches en relief, des triangles argentés en relief et des triangles couverts de glitter argent. On regarde les photos et je vous parle de l’application ensuite!

Hello girls!

My contest ended two days ago. And I will communicate the winners names as fast as possible (meaning, when I’ll be able to choose my favorite NA. Quite the challenge!) Meanwhile, this article should have been posted a while ago and I feel a little guilty for putting it off so long, especially because I got the products for free. What can I say, when you’re overworked and underslept and that you’re given no deadline, you tend to take your time. (Or rather, not to take it for that. And sleep.)

Enough chatting, more reviews! I was really pleased to see they sent me nail products only, this time. They must have noticed that the lipstick they gave me last time never appeared on the blog. It didn’t even appear on my lips! I was eager to try the 3D floral kit, on nail patches obviously. I like that they are in 3D, like Essie’s and some other new stuff I noticed in the drug store recently. If we are to stick pre-made nail arts on our nails, they may as well be impossible to do otherwise, or require a so great amount of patience that no NPA possess. Not only this fluo hyper eighties floral design is heavily complex, add to that white stripes, silver triangles and silver glitter. Let’s admire some pictures, and then talk about the application.

Billet076Image001Billet076Image002Billet076Image003

J’adore le design! J’étais quasi-déçue en le voyant et en le comparant aux autres en vente en pharmacie (leurs autres designs sont plus féminins, délicats, un peu plus moi) mais sur mes ongles ça a tellement fait POW, ÉTÉ! Je suis charmée.

Je les ai trouvés très faciles à appliquer! Contrairement aux seuls autres nail patches que j’ai essayés (les Sally Hansen) ceux-ci sont faits d’une matière un peu caoutchouteuse. Et ils collent avec disons, la version forte de la colle à Post-Its. Je fais cette comparaison parce qu’ils ont le même principe : ça colle assez pour l’usage qu’on en fait, mais ça se retire bien. Donc quand on le pose, on peut coller, faire oups, redécoller, recommencer plusieurs fois sans abîmer outre mesure l’appliqué.

Il faut dire que j’ai triché : puisque dans les instructions ils parlent d’arracher les patches des ongles (!!!!!) (bon ok ils disent pas ARRACHER mais dans ma tête c’est le mot qui est apparu en grosses lettres rouges et dégoulinantes) j’ai appliqué une couche de base coat, alors qu’ils recommandent de ne pas le faire. Je suis très heureuse de faire des reviews pour Revlon, mais pas au coût d’une strate d’ongle!

Comme la plupart des patches ils ont une extrémité arrondie et une autre plus carrée, pour que tout le monde y trouve son compte. Mes ongles ont une forme un peu bizarre, j’ai donc dû modifier un peu tout ça. Pour mon petit doigt, qui est mon ongle le plus « standard », j’ai rien changé, mais vous pouvez voir sur ma 2ème photo que l’appliqué ne suit pas parfaitement la forme de mon ongle. Sur mon pouce et mon index, j’ai préalablement découpé les patches aux ciseaux. Et j’ai finalement trouvé le bon truc pour mon majeur et mon annulaire : j’ai posé des patches une miette trop grandes, que j’ai fait dépasser un peu sur mes cuticules, puis avec un X-acto (je suis sûre que cet outil a un vrai nom et que je l’ai déjà lu quelque part, mais au Québec, on appelle ca un X-acto!!) j’ai suivi le rebord de mon cuticule pour découper ce qui dépassait. En appuyant pas trop fort, et grâce à la couche de base coat, la lame n’a pas touché la précieuse plaque de mon ongle. Pour l’autre extrémité, comme avec tous les appliqués, on lime tout simplement ce qui dépasse.

Je les ai malheureusement pas portés plus de quelques heures, et je n’ai donc aucune idée de leur tenue. J’ai quand même franchement l’impression que la texture caoutchouteuse doit les faire tenir longtemps, puisque ça doit pas « chipper ». J’ai aussi essayé de mettre une couche de top coat dessus, Good To Go par Essie, et ça changeait rien au look, ça n’a pas fait friper le patch, et ça permet de sceller le bout de l’ongle. Il me reste encore plusieurs patches que je mettrai probablement en ongles accent (un autre avantage des patches en « plastique » : les SH sont en genre de vernis séché, et doivent être utilisés immédiatement une fois la boîte ouverte), je vous reparlerai donc de la tenue à ce moment!

Ensuite! J’ai reçu une bouteille de Color Stay, de leur nouvelle gamme de nudes. Pour les avoir vus en pharmacie, le hasard a bien fait les choses, car je crois que celui-ci est celui qui va le mieux avec mon teint. Nude Beige est un nude un peu sable, et une miette caramel. Plus foncé que ma peau.

Le principe de Color Stay est comme on l’aura compris, d’être un vernis longue tenue. Ils recommandent de le porter avec la base et le top coat Color Stay. J’avais malheureusement pas $10 à mettre sur chaque. Une amie m’a dit avoir essayé le top coat et il semblerait qu’il est très épais (mais le bon épais, celui qui donne un look gel, pas épais style « vieux fond de Sèche Vite ») et brillant. Pour tester la durée du vernis seul, je l’ai porté un soir sur une couche de base mais sans top coat, en deux couches. Aucun miracle en vue. Avec mon Essie GTG, il tient ni plus ni moins que la plupart des autres vernis.

Ceci dit, j’ai beaucoup aimé mon expérience avec cette gamme, parce que le pinceau et la formule le rendent très, très facile à appliquer, il était presque opaque en une couche et parfait en deux, et même seul il brille comme s’il y avait du top coat. Il a également séché assez vite, et n’est pas resté fragile longtemps.

Comme c’est une couleur crème que j’ai eu un peu de mal à photographier (étrangement il semblait toujours soit trop gris soit trop brun), j’ai une seule photo de celui-ci, mais je crois qu’elle suffit amplement.

I love the design! I was almost disappointed when I first saw them and compared them to those I saw in drugstores (which are more delicate and feminine) but on my nails, oh! It’s like, POW! SUMMER! I’m under the charm.

I found the application very easy! Unlike the only other nail patches I tested (Sally Hansen), these are made of a rubber-like material and stick with let’s say, the strong version of post-it glue. It’s the same principle; stick enough for our need, but you can peel it off easily. So, when putting it on, you can stick it, oopsie, peel it, stick it again, lift a corner, reapply and so on without messing anything.

However, I cheated.  The instructions stipulate you must rip out the patches (!!!) (Well, okay, they don’t say RIP OUT but in my head that’s what appeared in bloody letters) so I applied one coat of base even if they recommend we don’t. I’m honored to make reviews for Revlon, but not at the price of a layer of nail!

Like most patches, they have a rounded end and a squared one so everyone can get what they need. My own nails have a weird shape, so I had to work a little around both ends. On my pinkie, my most standard nail, I didn’t change anything but you can see on the second picture that the patch doesn’t follow perfectly my nail shape. On the thumb and index finger, I cut the patches with scissors beforehand. Finally, for the middle and ring fingers, I found THE trick; I applied patches slightly too large that I let top my cuticles and then used an X-acto (or a utility knife, but here in Québec, we call this an X-acto) to cut around my cuticles. When not pressing hard, thanks to my base coat, the blade left my precious nail intact. For the other side, like every patch, we file.

I kept them on a few hours only, so I have no idea about the toughness but I’d say the rubberish texture might help them to never ever chip. I also tried to apply a coat of Good to Go by Essie over it, and it didn’t change the look, didn’t mess the patch and sealed the nail tip. I have some strips left, that I will probably use as accent nails ( a plus for the “plastic” patches; SH are made of a kind of dried polish that you have to use as soon as the box is opened. Not these). I’ll let you know about the durability.

Then, I received a bottle of Color Stay from their new collection of nudes. I saw them at the store and luck was on my side because I believe I got the best one for my carnation. Nude Beige is a nude a little sandy, with a chip of caramel, a little darker than my skin.

As we know, Color Stay is designed to last. They recommend to wear it with Color Stay base and top coat, but I didn’t have 10$ to invest in each. A friend told me she tried the top coat and it seems it’s pretty thick (but the good kind of thick, not the old-dried-Seche Vite-bottle-bottom kind of thick) and shiny. To test the tenue, I wore it an evening over a base coat but with no top, in 2 layers. No miracle there. With my GTG, it doesn’t last less or longer than any other polish.

 That being said, I loved my experience with the collection, because the brush and the formula make it really-oh! so very easy to apply, almost opaque in one layer, perfect with two. Even alone, it shines like if it had top coat. Dries fast, doesn’t stay fragile for hours.

Because I had quite some difficulty to photograph this cream (strangely, it always seemed too brown, or too gray), I only have one picture to show you. I believe it will suffice.

Billet076Image004

Le dernier produit que j’ai à vous présenter est celui qui m’a un peu déçue. Quand je les ai vus la première fois j’étais impressionnée, c’est clairement la plus belle gamme de duochromes que j’avais vue en pharmacie. Tous les « classiques » y étaient : rose/doré, mauve/doré, bleu/turquoise, bleu ciel/violet, etc. J’ai hérité d’une couleur dans la famille des dupes de Chanel Péridot. À l’exception faite que Gold (le nom de la couleur de Revlon) est de teinte plus chaude, et que c’est un shimmer alors que Péridot est un peu plus métallique.

Jusqu’à date y’a que du bon. C’est du côté de la formule que ça se gâte. Sans vouloir trop me vanter, je suis pas mal une pro de l’application de vernis, je fais pratiquement jamais de clean-up, mes couches sont égales et rapides, etc. J’ai dû faire ma manucure deux fois pour cet article, et j’étais pas satisfaite du tout, j’ai juste décidé que c’était impossible de faire une manucure parfaite avec ce vernis. Tsé quand tout a l’air de pas marcher, on dirait qu’il est à la fois trop épais et trop liquide, si t’as le malheur de retoucher un endroit où tu viens de passer, ça tire sur le vernis et fait une grosse « bald patch » dégueulasse, et surtout faut pas essayer de la réparer, ça fait juste empirer! Il fait des bulles en quantité industrielle, et sèche mal. Je me sens mal de faire une aussi mauvaise critique à un produit que j’ai reçu gratuitement, mais la formule est à mon opinion un échec.

La couleur est toutefois superbe, et les photos suivantes ont évidemment été prises de façon à ne pas mettre les bulles de l’avant. Je voulais quand même vous montrer le potentiel de ce vernis.

*Une amie vient de m’informer qu’elle a une bouteille de cette même couleur et n’a rencontré aucun problème. Donc le problème n’est pas généralisé, mais il y a la possibilité de tomber sur une « mauvaise batch ».

The last product I had to review is the one that disappointed me. When I saw them the first time, I was impressed.  It’s clearly the most beautiful line of duochromes I ever saw in a drugstore. Every “classic” was there; pink/gold, purple/gold, blue/teal, purple/light blue, etc. I received a color in the family of the numerous dupes of Chanel Peridot. Except that Gold (the Revlon polish) has a warmer tint and is a shimmer while Peridot is a little more metallic.

Until now, all is good. Let’s talk about the formula; not that good. I don’t want to boast, but I’m pretty much a pro on polish application. I almost never need to clean up, fair layers, fast application, etc. I had to redo my mani twice for this article and still was not satisfied, and I simply stated that it is impossible to do a perfect manicure with this nail polish. You know, when everything is wrong, too thick while too runny, if you try to double-back you pull the layer and create a bald spot, if you try to patch it, it will be worse. Bubbles pop out of nowhere and  the polish won’t dry. I feel bad to criticize so harshly something I was given for free but let’s be frank: the formula is a fail.

The color is however superb and upcoming pictures were of course taken to hide the bubbles and put the duochrome on forefront. I wanted to show you the potential of this nail polish.

*A friend just told me she has a bottle of this color and didn’t meet any of these problems. Which means it’s not en entire fail but you may end up with a bottle of a « bad batch ».

Billet076Image005Billet076Image006Billet076Image007

Bonne journée les filles! Dans mon prochain article on verra les participations à mon concours, avant de dévoiler les gagnantes! xx

Have a good day girls! In my next article we’ll see participations to my contest, before I reveal the winners! xx

*Article colorfully translated by my friend Sara Choquette because I am one big lazy ass.*

Southern Belle rouge.

J’ai deux rouges préférés à ce jour, Perceval de a england et O’Hara de piCture pOlish. Et aucun des deux n’est sur le blog! J’avais fait un guest post chez milleneufcent20 à l’époque sur Perceval, mais je trouve que les photos sentent la poussière.

Je suis une énorme fan du livre Gone with the wind. Et de vernis rouge. Quand j’ai vu le teaser de piCture pOlish la première fois j’ai trépigné comme une enfant.

I have two red favorite polishes : a england’s Perceval and O’Hara by piCture pOlish. And neither of them was on the blog! There’s a guest post featuring it at milleneufcent20, but I think I take better pictures now.

I’m a huge fan of Gone with the wind. And red polish. So when I first saw this teaser I was dying to get my hands on it.

Parlant de trépigner, si c’est pas déjà fait, allez immédiatement baver sur les nouvelles couleurs de a england.

O’Hara est donc un autre jelly scattered holo, un rouge doux, qui tire à la fois sur le rose et l’orange mais en restant très rouge. Un rouge fraise somme toute. Un rouge qui serait tout à fait ravissant à porter avec une robe verte pour un pique-nique en Géorgie.

Billet073Image001

 

Billet073Image002

 

Billet073Image003

 

Les photos ci-dessus ont été prises à la lumière du jour, mais comme c’était nuageux et que les flocons holographiques se font timides, le voici aussi sous lumière artificielle :

The previous picture were taken in daylight but it was cloudy, so to show you the sparkly holo particles here’s a couple artificial light pics :

Billet073Image004

 

Billet073Image005

 

Comme d’habitude avec les PP, je suis en amour avec la formule. Ici j’ai appliqué deux couches.

Je l’ai porté plein plein plein plein de fois, et c’est rare. =)

Je suis fatiguée, ce sera encore un petit article bref et plate. Mais avec un trop beau vernis donc je me sens pas trop mal.

Bonne nuit! xx

(J’ai pris le mien chez NailPolishCanada, mais vous pouvez l’acheter directement de piCture pOlish ou l’un de leurs distributeurs.)

As usual with PP, I just love the formula. Here I’m wearing two coats.

I wore it plenty of times, which is rare. =)

I’m tired, so this will be, once again, a short boring article, but the polish is so awesome I don’t really feel bad about it.

Good night! xx

(I got mine from NailPolishCanada, but you can also purchase it directly from piCture pOlish or one of their networkers.)

Et les trois autres Pixie Dust.

Ceux-ci ont un look qui m’évoquent rien de trop pixiesque, mais plutôt des surfaces couvertes de petites gemmes qu’on regarderait briller de loin. Donc c’est super beau aussi, beau travail Zoya, beau travail, je m’endure plus à attendre les autres. Pour Chyna, London et Dahlia, contrairement aux trois autres, j’ai appliqué seulement deux couches, et c’était tout à fait suffisant, tout en étant un peu moins une plaie à enlever.

Chyna est un rouge plutôt foncé bourré de paillettes rouges plus vives. La seconde photo est plus représentative de la couleur, alors que la première montre bien le grain et la brillance du vernis.

Billet070Image001

 

Billet070Image002

 

London était la couleur qui m’intéressait le moins au départ, mais finalement je l’aime plus que Chyna. Tout simplement à cause des paillettes argentées qu’ils ont tous, sauf le rouge. C’est un gris très neutre, il ne tire sur aucune autre couleur, et il me rappelle la surface d’une grosse roche de graphite qu’on avait sur le bord de la cheminée quand j’étais petite. (Si si, c’est une décoration tout à fait originale et très jolie.)

Billet070Image003

Billet070Image004

 

Finalement Dahlia, mon favori parmi ces trois-ci, le noir étincelant, au look tellement luxurieux. C’est clairement un vernis que je porterai pour une grande occasion un de ces quatres. Je sais pas quoi vous dire d’autre que BON SANG REGARDEZ!

Billet070Image005

Billet070Image006

 

Billet070Image007

 

Est-ce qu’ils sont pas beaux pour mourir?

Vraiment, les Pixie Dust ont fait de Zoya une de mes marques favorites. Je suis encore une fois impressionnée de la formule, le pinceau, tout ça tout ça, le prix aussi! Au Canada du moins, c’est tout à fait abordable.

À bientôt les belles! xxx

Mes trois Pixie Dust préférés. <3

Allô! Je sors de mon trou pour vous montrer trois des six merveilles qui ont récemment rejoint ma collection et qui m’OBSÈDENT, les Pixie Dust de Zoya. J’avais aimé les Liquid Sands, mais ceux-là, c’est juste de la folie, ça brille de mille feux, c’est féminin sans bon sens, je peux à peine attendre la sortie des prochains.

Mes préférés sont les trois plus pâles, parce qu’ils font justement plus Pixie, ils me font penser à ça :

On a donc Godiva, un genre de nude, moins jaune que sur mes photos. Il est pas mal dur à photographier en fait, il est trop jaune sur presque tous les swatchs que j’ai vus. Il a une couleur un peu plus mocha que mes mains, mais c’est tout de même un nude, parsemé de paillettes argentées. Je crois que c’est mon préféré, je le trouve tellement élégant, les photos lui rendent pas justice.

Billet069Image001

 

Billet069Image002

 

Vespa est un magnifique vert sauge, avec les mêmes paillettes argentées. Ça fait des doigts de dryade.

Billet069Image003

 

Billet069Image004

 

Nyx est un de ceux qui a fait le plus parler de lui, un bleu pervenche avec encore une fois les paillettes argentées. Mon deuxième favori. <3 J’ai eu la chance d’avoir des rayons de soleil pour mes photos, vous allez voir de quel bois ces paillettes se chauffent!

Billet069Image005

 

Billet069Image006

 

Pour chacune des couleurs j’ai posé trois couches. C’est plutôt long à sécher, mais ça tient en fou. Plus c’est sec depuis longtemps, plus la texture est fine; j’ai pris Godiva en photo environ une heure après la dernière couche et je trouve que ça paraît. C’est également de plus en plus difficile de l’enlever avec le temps, mais c’est pas un cauchemar non plus.

J’ai acheté les six ensembles sur NailPolishCanada pour $52 CAD.

J’ai hâte de vous montrer les autres, en attendant, vous pouvez vous exciter sur les couleurs à sortir vers la fin avril!

Bonne nuit! xxx