Archives du mot-clé NYC

Petites joailleries de printemps.

Ou encore nail art facile pour Blé et qui en plus fitte avec sa nouvelle sacoche ben trop belle.

Ou dans des mots moins abscons, dernièrement on m’a demandé de faire des nail arts moins compliqués, qui demandent moins de matériel fancy. Et j’ai décidé d’être fine et d’y aller avec des couleurs que je sais que la personne en question possède.

J’ai toujours adoré les pierres semi-précieuses (plus que les pierres précieuses, oui! Malgré l’affront que je me fais à moi-même), je passais des heures quand j’étais petite devant la page des gemmes du Dictionnaire Visuel Larousse. (Ce livre était juste dément, c’était tellement bien schématisé, j’ai appris la vie là-dedans.) J’en ai choisi deux aujourd’hui, l’opale et le jade, parce que les couleurs sont appropriées à ce temps-ci de l’année et que je pensais être capable de reproduire leur aspect avec peu de choses.

Pour l’opale donc, on commence avec une base blanche. J’ai choisi, malheur à moi, Stone Wash de Revlon, qui a une formule dégueulasse, et qui est la base de sable sur laquelle j’ai bâti ma manucure. Je dis ça parce que, ça a été très chiant d’essayer de faire de beaux lunules près de la peau, en fait je dis chiant mais ce serait plutôt « pas faisable », parce que comme vous pouvez le constater, ça a pas marché du tout sur le majeur! Ça m’énerve énormément, j’aurais dû changer de base dès que j’ai vu ça. Sinon, c’est tout de même une belle couleur, un blanc crème shimmer.

Billet071Image001

 

Puis avec des petits bouts d’éponge cosmétique, j’ai tamponné d’abord du bleu (Essie Where’s My Chauffeur?), puis du jaune (Hello Kitty Banana Cream), et finalement du rose (Revlon Lilac Pastelle). Comme ce sont des couleurs pâles, le « blending » se faisait pratiquement tout seul, ça a bien paru sans le moindre effort.

Billet071Image002

 

Par-dessus tout ça, j’ai mis une couche d’Opalin de Personnelle, un vernis blanc crémeux avec un shimmer bleu, parfait pour l’effet que je voulais. Mon clean-up est toujours pas fait parce que je sais que je vais me barbouiller encore.

Billet071Image003

Par-dessus tout ça, j’ai utilisé L’Oréal Because You’re Worth It, un beau doré froid, pour faire une french en utilisant le pinceau du vernis. Pour faire comme si les opales étaient serties. L’Oréal a de bons pinceaux pour ça, bien coupés, bien carrés. Puis j’ai fait mon clean-up, parce que j’ai fini de me barbouiller!

Billet071Image004

 

Et comme les opales c’est plutôt mat, et que Blé aime tout ce qui est mat, ben j’ai mis une couche de NYC.

Billet071Image006

Billet071Image007

 

Billet071Image008

 

Puis, pour les jades, je me suis pas cassé la tête. J’ai fait le vu, vu et revu manucure au sac de plastique, que j’avais toujours trouvé ben beau mais que j’avais jamais essayé. J’ai choisi le on-ne-peut-plus-populaire Turquoise & Caicos pour le réaliser, et comme l’internet noie sous les swatches de cette couleur j’me suis pas donné la peine de vous le montrer seul. Le truc du sac de plastique est tout à fait bien simple, on taponne un bout de sac de plastique, qu’on taponne sur une flaque de vernis, puis qu’on taponne sur l’ongle. (Mesdemoiselles européennes vous excuserez cet article éxagérément québecois. xxx) J’ai utilisé pour ce faire Gold Rush de Revlon, qui est à peu près pareil que Gold Coin de la même marque et qui est une couleur permanente de leur collection. Puis un petit clean-up, une touche de top coat, pis v’s’êtes en business.

Billet071Image009

Billet071Image010

Billet071Image011

Billet071Image012

La répartition du doré est plutôt inégale, mais c’est correct, la nature aussi! J’aime beaucoup beaucoup l’allure de cette manucure. <3

Voilà, bonne journée! Dans le prochain article je vous montre trois autres Pixie Dusts. xxx

 

Publicités

Mes ongles islandais en retard.

J’avais la ferme intention de participer au concours de l’Islande de Blanche, j’avais mon idée en tête depuis le tout début, mais finalement j’avais plus accès à un ordinateur au moment de le faire, donc voilà, j’ai pas gagné de beaux pinceaux mais j’ai quand même sorti les miens pour respecter ma promesse.

L’Islande ne m’inspire rien de particulièrement glacial parce que, let’s face it, il fait ben plus frette icitte. Et j’ai toujours eu le regard tourné vers les eaux plutôt que vers les cieux, alors l’idée des aurores boréales ne m’a même pas effleuré l’esprit, alors que c’est pourtant un thème génial. Moi, j’ai pensé à une belle mer nordique et écumeuse.

Billet067Image001

Billet067Image002

J’ai mis en base Order of the Garter de a england, puis j’ai utilisé Cosmos (bleu foncé scattered holo) et Pshiiit (le teal) de piCture pOlish, Pier 17 de NYC (le bleu royal shimmer/chrome), Pixel Pretty de Sally Hansen (le turquoise shimmer) et quelques rares touches de Personnelle Opalin, un vernis laiteux aux reflets bleus, mais l’effet était subtil donc j’en ai seulement mis une ligne sur le pouce et dans le tourbillon sur l’annulaire. L’écume est dessinée avec Essie Blanc.

J’étais contente d’inclure Order of the Garter, parce que la première fois que j’ai aimé ce vernis (les bleus vifs n’étant pas exactement ma tase de thé en général, mais vous connaissez les NPA, on finit par tout aimer) c’était dans cet article. Et puis Cosmos était dans le lot à gagner. Thématique thématique.

J’ai pas toujours accès à un ordi ces jours-ci, donc mon blog est entrecoupé d’absences, mais je l’abandonne pas, ne vous faites pas de mauvais sang. <3

Bonne journée les dames! xxx

๑۩۞۩๑ Bollywood SNB! ๑۩۞۩๑

Bonsoir bonsoir! Ce soir, c’est la Sunday Nail Battle et pas n’importe laquelle, c’est Bollywood! J’ai un petit coup de coeur personnel pour ce thème, ma grande soeur d’amour a fait partie d’une troupe de danse lors d’un passage en Inde. Et ce thème, c’est surtout une liberté totale, une incitation à sortir nos couleurs les plus vives, nos paillettes et nos petites gemmes. J’y suis allée complètement avec mon feeling, sans m’imposer de symétrie, de répétition ou whatever, j’ai fait ce que j’avais bien envie de faire, j’ai utilisé des vernis que j’utilise jamais, et j’ai fini par utiliser quinze vernis, vingt petites pierres et une quinzaine de gouttes de diluant pour rendre toute cette laque utilisable.

J’ai d’abord posé une base sur chaque ongle, puis j’ai séparé mes ongles en trois tranches de couleur avec du tape électrique. Pour l’index, le majeur et l’auriculaire, j’ai mis en base la couleur du centre, j’ai mis du tape sur le centre, j’ai vernis les deux extrémités et j’ai rapidement retiré le ruban. Pour le pouce, j’ai caché le bout (que je voulais de ma couleur de base) et j’ai rempli de la couleur que je voulais à la base de l’ongle, puis j’ai caché les deux extrémités qui étaient de la bonne couleur, et j’ai peint le centre. C’est pas si clair garroché comme ça, je vais entrer dans les détails tout à l’heure. Donc voici des photos des couleurs de base, puis du look total, qui est une ORGIE D’EXUBÉRANCE.

Hello hello! Tonight, it’s time for Sunday Nail Battle, and not just any SNB! It’s BOLLYWOOD! I have a personnal crush on this theme, my big sis was a dancer in a Bollywood troop in India for a while. And this theme also means complete freedom, an invitation to grab your brightest colors, your sequins and rhinestones. I went completely with my feeling, I didn’t follow any rule of symetry, repetition or whatever, I painted what I liked, I used some polishes I never ever use, ended up using fifteen of them, around fifteen drops of thinner to make them liquid enough to work with, and twenty small gems.

I first applied a base on each nail, then I put some tape strips in the middle and painted each extremity with a different color. For the thumb, I masked the tip of the nail to leave it gold, filled the base with coral, then masked both extremities with tape and filled the middle with fuschia. It doesn’t sound all that clear when I say ot that way but I’ll get back to it later on. Here are pictures of the base colors, and of the total look, which is COMPLETELY EXUBERANT.

C’est FOU! On dirait que je me suis collé tout le contenu d’une boîte à bijoux sur les doigts. Normalement je porte pas de nail art, mais sincèrement, celui-là, si j’étais capable de le faire sur mes deux mains, je le porterais à cent milles à l’heure! Un énorme fashion statement! J’ai le coeur brisé à l’idée de l’enlever, et pourtant je devrai le faire très bientôt parce que je vais travailler beaucoup beaucoup prochainement, et demain je veux swatcher le plus possible pour avoir des photos pour des articles à venir. J’ai même pas eu le temps de le montrer à ma Lila!

On entre dans le détail : voici le tape avant de poser les autres couleurs, tous les vernis utilisés, et une description doigt par doigt.

It’s CRAZY! It looks like I glued the whole content of a jewelry box onto my nails. Normally I don’t wear nail art but I swear, If I could do this on both of my nails, I would totally wear this! Make a huge fashion staement! My heart is broken just to think of removing it. I’ll do it soon anyways because I’ll be working a lot in the next weeks and I want to swatch many polishes tomorrow, so I have a little bank of pictures for those days that I won’t be able to prep an article. I didn’t even have time to show it to my niece!

Let’s get into the details : here’s the taping of the nails, the polishes I’ve used, and a description nail by nail.

Donc ici, pour le pouce, j’ai posé du ruban comme vous pouvez voir plus haut, sur le doré du bout. J’ai rempli de mon rose corail. Je pensais utiliser le même bout de ruban au même endroit par la suite, pour le fuchsia, mais après coup je me suis rendu compte que j’avais laissé trop de doré. J’ai laissé sécher, mis du top coat pour être sûre, puis j’ai recollé mon ruban, plus haut, et j’ai ajouté une rondelle à la base, pour cacher le corail. J’ai rempli de fuchsia entre les deux. Le doré et le turquoise ont été ajoutés au pinceau. J’ai mis une couche de top coat dans lequel j’ai fixé les gemmes pendant quil séchait, puis une couche de top coat sur la totalité ensuite. Faut faire attention de faire une couche fine, sinon nos gemmes vont avoir l’air de bulbes.

Mon corail est plein de bulles, je comprends pas quand elles sont apparues? Je les ai jamais vues se former, je m’en suis rendue compte après en regardant mon ongle! Peut-être une drôle de réaction entre ce Revlon et le Sèche Vite?

Vernis utilisés : Gilded Lily par Sally Hansen en base, Kiss Me Coral de Revlon à la base de l’ongle, Fashion Avenue Fuschia par NYC au centre, Wind Fall par Revlon et Because You’re Worth It de L’Oréal en détails.

On the thumb, as you can see on the picture above, I masked the tip to keep it gold. I filled all the rest of the nail with coral. Then I realised I left too much gold at the top. So I kept the same tape strip, put it further on the nail (that being, obviously, after leaving it to dry and applying top coat), put a circle of tape at the base to mask, and filled the middle with fuschia. The gold and turquoise were added with a fine paintbrush. I put some top coat, stuck the gems in it before it was dry, then added a fine coat of top coat on top of everything.

The coral is so bubbly, and I don’t know why? I never saw those bubbles form, I realised they were there a couple minutes later. Maybe it’s a weird reaction between Revlon and Sèche Vite?

Polishes used : Gilded Lily by Sally Hansen, Kiss Me Coral by Revlon, and Fashion Avenue Fuschia by NYC as a base ; Wind Fall by Revlon and Because You’re Worth It by L’Oréal for details.

Ici, comme sur le majeur et l’annulaire, comme je l’expliquais plus haut, j’ai mis comme base la couleur que je voulais au centre. De cette façon c’est plus efficace : je cache ma portion centrale avec du ruban, je peins les deux bouts et c’est fait en une étape! Ici la base était Grape Icy par Revlon, le mauve shimmer que vous voyez au centre. (Au Québec, mauve = violet. Dans ma tête, violet, c’est un violet bleu, genre lavande, donc je me dompte pas à utiliser ce mot pour des couleurs comme celle qu’on voit ici.) Il sent le raisin! Donc à la base de l’ongle on a encore Gilded Lily, et au bout Pixel Pretty par Sally Hansen, collection HD. Now You Sea Me par L’Oréal et Fashion Avenue Fuschia de NYC en accents.

Here, as well as on my middle finger and pinkie, I applied the base that I wanted for the middle stripe. I put a strip of tape to hide it, filled the base and the tip, and removed the strip before the polish dried. It’s more efficient this way : in one taping, I apply two colors. The base here was Grape Icy by Revlon, the shimmery purple you see in the middle. It’s grape scented! Gilded Lily at the base of the nail, and Pixel Pretty by Sally Hansen, HD collection, on the tip. Now You Sea Me by L’Oréal and Fashion Avenue Fuschia in accents.

Ici, en base, Gilded Lily. Au bout de l’ongle, Grape Icy. À la base, Freeze par Sally Hansen, collection Insta Dri. Ce bleu est fou! Je l’ai acheté parce qu’il était en spécial et que j’avais rien s’en rapprochant, mais je suis vraiment impressionnée par son intensité. Il a une texture spéciale, semblable à Valerie par Zoya. Trop granuleux pour être un shimmer, c’est pas du glitter non plus, c’est comme des micro flakies. Le mauve des « pétales » est un mélange de Sally Hansen Blu Me Away! et Wicked Pink de la collection X-Treme Wear, avec du Prince Street par NYC. Après avoir fini, j’ai ajouté du Essie Mojito Madness et j’ai fait les lignes autour.

My base here was Gilded Lily. On the tip, Grape Icy. At the base, Freeze! by Sally Hansen Insta Dri. This blue is crazy! I bought it because it was on clearance and wasn’t similar to anything in my stash, but I’m actually impressed with its intensity. It has a special texture, like Valerie by Zoya. Too chunky to be shimmer, it’s not glittes either, it’s like micro-flakies. The purple used for the « petals » is a mix of Blu Me Away! and Wicked Pink by Sally Hansen X-Treme Wear, with some Prince Street by NYC. After I was done, I added some Essie Mojito Madness and used the result for the outlining.

Ici, on a en base Now You Sea Me de L’Oréal, agrémenté de Because You’re Worth It de la même marque. Rien de spécial à dire! NYSM a pris quatre couches parce que la base restait toujours un chouia découverte.

Here is Now You Sea Me by L’Oréal, with some Because You’re Woth It of the same brand. Nothing special to say here! NYSM took me four coats because there was always a bit of a bald spot at the base.

Base : Avante Green par Maybelline Colorshow, avec Fashion Avenue Fuschia et Gilded Lily. En accent : Revlon Kiss Me Coral et Blush par ACO.

Je récapitule donc :

  1. Base coat.
  2. Le nombre de couches nécessaires d’une couleur quelconque.
  3. Top coat, bien laisser sécher sinon le ruban va arracher le vernis.
  4. On applique une bande de ruban au centre de l’ongle.
  5. On applique une couleur à la base et une couleur au bout ; avant que ça sèche on enlève le ruban.
  6. Retouches au pinceau si les nouvelles bandes de couleur manquent d’opacité.
  7. Arabesques au pinceau.
  8. Couche de top coat qui n’est pas à séchage rapide.
  9. Pendant que ça sèche, on y colle les petites gemmes.
  10. Mince couche de top coat à séchage rapide.

J’ai passé une super journée à travailler là-dessus! Quel bonheur!

Je tiens à souligner l’acceuil HYPER chaleureux des jolies blogueuses d’Hellocoton.fr : ça fait chaud au coeur. Mercimercimerci!!

À demain les beautées!

FacebookTwitterInstagram – Hellocoton.fr Hellocotton

Base : Avante Green by Maybelline Colorshow, with Fashion Avenue Fuschia and Gilded Lily. In accents : Revlon Kiss Me Coral and ACO Blush.

So let’s summarize :

  1. Base coat.
  2. Base color, any number of coats you need.
  3. Top coat, and let it dry! Otherwise the tape will tear it off.
  4. Mask the center of your nail with a tape strip.
  5. Apply a color at the base, and a color at the tip. Remove the tape quickly before it dries.
  6. Add some more color with a paintbrush if needed for full opacity.
  7. Doodling with paintbrush.
  8. Non-rapid dry top coat.
  9. Before it dries, stick your gems in it.
  10. Thin coat of fast dry top coat.

I had a blast creating this look today!

See you tomorrow pretties!

FacebookTwitterInstagram – Hellocoton.fr Hellocotton

Ombré automnal en beaucoup de photos.

Je me précipite pour vous poster ce manucure automnal, parce qu’ici aujourd’hui il faisait zéro et ma courge est en train de mourir. Ça sera plus d’actualité bien bien longtemps encore.

J’ai utilisé neuf vernis pour le réaliser mais c’était vraiment se compliquer la vie pour rien un peu, six ou sept auraient fait la même job. Alors je vous envoie les photos du look total avant d’entrer dans le détail :

I’m hurrying to post you this fall ombré manicure, because here today it was 0°C outside and my squash is dying. It’ll be out of date soon.

I used nine polishes for this look but I was really juste making it complicated, six or seven could have been enough. So, here are the total look shots before I get into the details :

Donc, un par un, les recettes :

One by one, the recipes :

Auriculaire : trois couches de Maybelline Color Show en Fierce and Tangy d’abord, un crème jaune basique. Le pinceau est mal coupé, la formule est correcte, la couleur est jolie. Comme la base de l’ongle était encore une miette découverte, j’ai mis une couche de L’Oréal Yellow Seahorse, qui est un jaune un peu translucide, de la même teinte, avec du shimmer. Ensuite une couche de Revlon Gold Coast qui est en vedette sur chaque ongle aujourd’hui, ainsi que Essie As Gold As It Gets de la collection Luxeffects. Le premier est un shimmer doré qui peut soit être porté en top coat, soit seul avec quatre ou cinq couches. Il a vraiment une belle couleur, c’est un doré très chaud mais très pâle à la fois, avec par-ci par-là parfois dans une belle lumière des éclats roses et verts. Et le AGAIG, si quelqu’un le connaît pas, eh bien c’est le fameux magnifique flakie gold supra-élégant d’Essie.

Pinkie : three coats of Maybelline Color Show’s Fierce and Tangy, a plain basic yellow. The brush is badly cut, the formula is alright, the color is nice. I still had some sort of a bald spot at the base of my nail so I put one coat of Yellow Seahorse by L’Oréal, a sheer yellow with shimmer. Then one coat of Revlon Gold Coast, which is starred on every nail today, just like Essie’s As Gold As It Gets from the Luxeffets collection. The first one is a gold shimmer that can be worn by itself with four or five coats, or as a top coat. It’s a very nice color, it’s warm yet very light, with some green and pink sparkles when the light hits it the right way. As Gold As It Gets, if someone doesn’t know it, is the famous super elegant golden flakie by Essie.

Ici on voit ce dont Action d’Essie a l’air sans base blanche. Il est également affublé de Gold Coast et AGAIG. J’aime bien ce vernis mais j’ai un gros problème avec : c’est comme si l’élément néon de la formule se ramassait en lie dans le fond de la bouteille. Je dois régulièrement aller « gratter » le fond avec un bâton, mettre du thinner et brasser la bouteille comme une folle. Quelqu’un d’autre??

Here, you can see what Action by Essie looks like without the white base. It’s also covered with the two golden top coats. About Action : I like this polish but I have this big issue with it : it seems that the neon particles in it drown at the bottom of the bottle and solidify together. Then I need to regularly scrape it with a stick and shake the bottle like crazy with some thinner. Anyone else has this problem??

Spring Street par NYC. À mon avis, NYC est le meilleur vernis cheap trouvable dans les pharmacies québecoises. Pour environ $2, un vernis qui pour ma part s’est toujours révélé opaque en deux couches, sèche vite, tenue correcte, pinceau agréable, c’est un winner. En plus ils font du top coat mat! J’ai mis une couche de Yellow Seahorse ici aussi parce qu’en le comparant à mon index je trouvais les deux teintes orangées trop similaires. Et évidemment ici aussi l’et cetera de top coats dorés, c’est beau on a compris le principe Rubis arrête.

Spring Street by NYC. In my opinion, NYC is the best cheap brand of polish you can buy in a drugstore in Québec. For about two bucks you get a two-coater formula in most cases, which dries fast, a decent hold and a nice brush, so it’s a winner. And they make matte top coat! I put a coat of Yellow Seahorse on this one too because I thought it looked too similiar to my index finger. And then again the two top coats, you can stop it Rubis we got it.

Bon, ici, je me suis un peu cassé la tête, j’ai mis deux couches de Sally Hansen For Sher-Bert entre deux couches de Sally Hansen Rebel Red. C’était pas nécessaire, j’aurais pu juste appliquer deux couches de L’Oréal Precious Coral, un orange-rouge un peu foncé, mais ça fait pas longtemps que je les ai achetés (une misère, $1.79 chaque en spécial au Uniprix) et je les adore, ce sont des neons jelly, un peu dans le genre de Camera par Essie que j’aime tant. For Sher-Bert ressemble justement à Camera mais en plus foncé et sans note orange, c’est un rouge-rose néon, alors que Rebel Red a l’air d’un rouge intense à l’intérieur et devient orange complètement hallucinant au soleil. Ce sera à swatcher. Évidemment la journée où j’ai pris les photos c’était pluvieux donc on voit rien des beaux effets néons squishy.

Here, I made things complicated. I put two coats of Sally Hansen For Sher-Bert between two coats of Sally Hansen Rebel Red. It wasn’t necessary, I could’ve worn two coats of L’Oréal’s Precious Coral, a kinda dark red-tinted orange, but I just bought the Sally Hansens recently and I really like them. They’re squishy looking neons, like Camera by Essie. For Sher-Bert actually resembles Camera but darker and without the orange notes, it’s a red-pink neon. Rebel Red looks like a super inense red indoors and turns crazy neon orange in sunlight. I’ll have to swatch this. Of course the day I took the pictures it was rainy so you can’t see any of the squishy neon goodness.

Revlon All Fired Up, qui est un rouge rouge rouge. Aucune note de rien d’autre, il est neutre. Première édition en 1952, c’est tout vous dire. Je le trouve beau, classique, il est beau sur ma peau (quoi que sur la photo présentement il l’est moins puisqu’altéré par le Gold Coast), et en plus, $2 au Dollarama. Yesss.

Et pour conclure, pour vous faire connaître un peu mieux les top coats utilisés ici, je les ai mis sur du noir :

Revlon All Fired Up is a red, red, red. It doesn’t lean on any other color, it is neutral. Its first edition was in 1952 so yep, it’s classical. It also looks great on my skin, although on this picture here the Gold Coast made it look more yellow so you can’t really see that either. And, I found it for two bucks in a dollar store! Yessss.

To conclude, to present you a bit better the two top coats I used, here they are on a black base :

L’image promotionnelle qui m’a fait désirer le flakie :

And the promo shot that made me want the flakie :


Voilàààà!

Personnellement la première fois que j’ai vu une manucure ombré (une photo de Lauren Konrad je crois, c’était dans des tons de bleu) je suis tombée en amour. Et vous?

Here we go!

Personally, the first time I saw an ombré manicure, (I believe it was a picture of Lauren Konrad, in blue tones) I fell in love. What aout you?

Sunday Nail Battle & palpitations cardiaques.

*English version at bottom.

Aujourd’hui je vous présente mon premier « vrai » article avec de bonnes photos de nail art et de vernis. J’ai eu envie d’y participer grâce au thème super giga cool de cette semaine : les services à thé. J’ai moi même une armoire de théières et adorables petits tasses délicates, mais finalement je me suis inspirée d’une image trouvée sur Pinterest, parce qu’il devait y avoir du bleu.

J’ai donc commencé par trois couches de mon bon vieux Sally Hansen Pink Whisper, qui est très comparable à Essie Marshmallow, quoi que peut-être un peu plus teinté.

Ensuite j’ai posé une bande de tape électrique (du ruban à électricien, enfin, le noir) au centre. J’aime bien ce tape-là parce qu’il a cette propriété d’être vraiment collant tout en l’étant très peu. Pour ma part je peux dire que j’ai essayé aussi du scotch tape ordinaire et du masking tape, le premier ayant tendance à arracher le vernis et le deuxième à laisser le vernis se glisser dessous. Suivra Waters Edge par L’Oréal, collection Je-sais-plus-quoi-Paris de l’été 2010. Turquoise & Caicos en plus bleu. Pour les curieux, comparaison ici. Et finalement à l’aide d’un tout petit pinceau et de plusieurs gouttes de diluant (indispensable pour un travail d’autant de précision : le mouvement du pinceau est fluide lorsqu’imbibé de vernis dilué, ensuite reste plus qu’à redonner une couche mais au moins la forme est clairement dessinée) j’ai fait des petits dessins avec Revlon Gold Rush, Sally Hansen Dahlia, Essie Navigate Her et NYC High Line Green. Truc pour la rose : j’ai commencé par dessiner le contour des pétales un peu grossièrement, puis en diluant la même couleur j’ai rempli toute la surface de ma fleur, de façon à ce que la silhouette des pétales soit assez définie pour que je la voie mais très subtile. Après je suis revenue dessiner l’intérieur de mes pétales avec le même Pink Whisper utilisé comme base, il a une texture à mi-chemin entre un jelly et un crème. J’aime bien le résultat! Pour les feuilles bof, c’est passable, mais j’ai trouvé Navigate Her difficile à travailler, et après coup je crois que j’aurais dû les disposer autour de la fleur plutôt que de dessiner une tige. Somme toute, je suis contente de moi.


Hourra! Ma première SNB. Super amusant.

Aujourd’hui a également été ma première journée à rocker une seule main manucurée opuleusement au travail. Ben oui, je me suis couchée très tard hier après avoir travaillé sur le blog, j’ai pas enlevé mon vernis swatché, pis ça me tentait pas plus à matin. Mais j’avais bien autre chose en tête aujourd’hui puisqu’à peine deux-trois gorgées de café avalées, une amie me partageait ce lien accompagné d’un commentaire des plus extrêmement véridiques : « Rub tu vas venir dans tes shorts. »

Oh. My. God.

Ok moi je suis la petite fille qui n’a JAMAIS cherché à connaître ses cadeaux à l’avance. J’ADORE LES SURPRISES. J’en suis folle. D’ailleurs la seconde ou j’ai compris la teneur de ce lien – c’est à dire, énormément plus que « juste » 24 Ciatés pour un prix ridicule – j’ai arrêté de regarder les photos, pour ne pas me gâcher le plaisir. Je dois également mentionner que pour une raison qui m’est obscure, aucun de mes parents ne m’a jamais acheté un calendrier de l’Avent de toute mon enfance, et pour une autre raison qui m’est tout aussi obscure, je leur ai jamais signifié ma jalousie des autres enfants qui en avaient. C’est comme si Ciaté avait lu en moi : des surprises, de la magie de Noël, DU VERNIS! Et pas n’importe quel vernis, c’est justement pour cette raison que la fille en question m’a donné le lien : j’avais mentionné il y a quelques jours qu’un Ciaté me ferait particulièrement plaisir pour Noël. On a toutes nos vernis luxueux qui nous semblent inaccessibles, Dior, Chanel, YSL, etc. Moi depuis que j’ai vu la manucure Louboutin d’Adèle, je suis séduite. J’ai commencé par me dire que c’était tout à fait alléchant et que j’espèrais vraiment que ça soit encore disponible à ma prochaine paie. Dix-huit minutes plus tard j’avais décidé de me l’acheter, de la même façon que j’ai décidé impulsivement que peu importe le prix qu’ils y fixaient, je me paierais le top coat 18K par OPI à sa sortie. Ce que je n’ai finalement pas fait puisque les swatches m’ont vraiment déçue, je m’attendais à quelque chose plus dans le genre d’Essie As Gold As It Gets, même à la rigueur Revlon Gold Coast (qui est un vernis shimmer or qui peut être porté seul avec beaucoup beaucoup de couches ou donner un fini scintillant des plus chics à n’importe quel vieux cutex bâtard), mais finalement on parle d’un résultat beaucoup plus Goldschlagger.
La journée a été plutôt occupée en matinée au travail donc c’est vers midi que j’ai ouvert mon téléphone avec l’intention ferme de me faire livrer cette merveille, parce que ça faisait deux heures que j’entendais plus rien d’autre que « Des Ciatés surprise voyons donc un calendrier de l’Avent en vernis oh mon dieu un Ciaté à moi pour vrai plein de Ciatés ça ferait tout un tas d’articles en plus bon sang ». Je passe ma commande, WOOHOO! Trente secondes plus tard, un email, ma commande a été cancellée, backordered. Par pur réflexe de panique j’en ai passée une autre aussitôt, qui à la surprise générale fut cancellée aussi! Ça a été le début d’un long épisode de malaise, parce qu’on venait de M’ENLEVER une joie que je m’étais faite, ce même objet qui ce matin me semblait une agréable possibilité était maintenant un besoin vital. J’ai appelé le service à la clientèle, ce qui peut sembler ordinaire pour Monsieur-Madame Tout-le-monde, mais je suis allergique aux appels téléphoniques, plus encore ceux qui concernent des services à la clientèle dans des langues secondes. Rien à faire, tout ce qu’ils savent c’est qu’ils n’en auront pas dans l’immédiat. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’à ce moment de l’histoire, je suis en plein délire paranoïaque voulant que toutes les NPA du monde sont actuellement en train de s’arracher les derniers lambeaux du boîtier tant désiré. Soulagée, je l’ai retrouvé sur Sephora, chose comique puisque je soulignais justement dans mon article d’hier que j’y avais jamais mis les pieds. Mon téléphone refusait pourtant de coopérer et j’ai mis beaucoup de temps à réussir à changer mes settings américains pour des settings canadiens, ce qui m’a seulement valu en bout de ligne un prix $6 plus élevé, et de n’être plus élligible au free shipping. Qu’à cela ne tienne, il ne me manquait qu’onze dollars pour l’être à nouveau, mais moi à ce moment-là je pense encore aux NPA enragées qui se dressent entre moi et mon El Dorado! C’est avec une frénésie qui m’a fait cliquer sur chaque lien possible sur lesquels je ne voulais pas cliquer que j’ai choisi à la hâte un vernis Hello Kitty, en teinte Banana Cream, que je me souvins dans un court éclair de lucidité avoir vu swatché avec éloges chez ALU. Je suis encore vaguement sceptique face à mon choix (non mais rendue là pour $14 de plus j’avais un YSL) mais je crois pas avoir à le regretter, c’est vraiment une jolie couleur et la bouteille est mangeable. (Non non, pas comestible. Mangeable comme dans « Y’est tu pas mangeable c’t’enfant! » ou encore « T’es mangeable dans c’te robe-là. »)

Ce fut donc mon vrai baptême de NPA. J’avais connu la fébrilité de chercher Camera par Essie dans toutes les pharmacies du coin, mais je savais qu’il était juste one click away pour environ le même prix, donc c’est pas du jeu. Aujourd’hui, j’ai connu l’espoir, le triomphe, le déclin, les sueurs froides, puis le re-triomphe! Pis tant pis si j’ai $80 de moins dans mon compte ce soir, je suis GLORIEUSE! (Hey, on est ici pour se comprendre n’est-ce pas, pas pour se juger?)

Tenez, racontez-moi donc vos histoires de shopping nerveux, que je me sente moins seule.

Today I’m presenting you my first « real » article with good shots of nail art and polish. I was tempted to participate because of this week’s awesome theme : tea sets. I myself have a cupboard filled with teapots and cute delicate teacups, but it’s a picture I found on Pinterest I used for inspiration, as the one condition was to use blue varnish.

So I started off with three coats of my good old Sally Hansen Pink Whisper, which is very similar to Essie’s Marshmallow, maybe just a bit more tinted.

Then I applied a stripe of electrical tape in the middle. I like this kind of tape because it’s very sticky and oddly, not so much at the same time. I myself tried nail art with masking tape and plain scotch tape, the first letting the polish leak under, the second tending to tear it off the nail. Next is L’Oréal’s Waters Edge, from I-don’t-remember-what-Paris collection summer 2010. It’s a bluer Turquoise and Caicos. If you’re curious, here‘s a comparison. And finally I doodled on top using a tiny brush and thinner, which is essential for that kind of tiny nail art. The strokes of the brush stay very fluid when you’re using very liquid color. Then you’ve got your shape ready and the second coat (without, or with very little thinner) will be a lot easier to apply. Starred on this design are : Revlon Gold Rush, Sally Hansen Dahlia, Essie Navigate Her and NYC High Line Green. Tips for painting the rose : I started off drawing a rough outline of the petals, then I filled the whole shape of the rose with the same color diluted in thinner, making the outline of the petals visible but subtle. Then I painted the inside of the petals with one coat of Pink Whisper, the half-jelly half-creme off white I used as a base. I’m liking the results! For the leaves, well, it’s okay but I found Navigate Her hard to work with, and afterward I thought I should have just put some leaves surrounding the rose instead of a stem. Anyways, all in all, I’m pretty satisfied.

Hurray! My first SNB! Lots of fun.
Today was also my first day rocking an opulent one-hand manicure. Yup, went to bed real late last night, with lauching the blog and all the excitement, so I didn’t remove the varnish I had just swatched, and still didn’t do it this morning while having my coffee. But I had something else on my mind today because right after a few sips, a friend was sharing that link along with a truthful commentary : « Rubis, you’re gonna cum in your shorts. » Which is, truly more of a french expression I believe, it sounded a lot less inappropriate in my original french version.

Oh. My. God.

Ok so I’m the kind of little girl who never ever tried to find her gifts in advance. I LOVE SURPRISES. I’m crazy about them. And the second I understood what this link was truly about – that being, a whole lot more than « only » 24 Ciatés for a ridiculous price – I stopped looking at the pictures, not to spoil my pleasure. I also have to mention that for an unknown reason, neither one of my parents ever offered me an Advent calendar, and I also never expressed my jealousy toward all the other kids who had some. It’s like if Ciaté had read my mind : surprises, Christmas magic, and POLISH! And not just any polish. The reason why this girl shared this link to me is that I had recently mentionned that I would love to have a Ciaté for Christmas. We all have our inaccessible dream polishes, Dior, Chanel, YSL, etc. As for myself, since I’ve seen Adele’s Louboutin nails, I was under the charm of the brand. First I thought it was a really tempting item and that I would love for it to be still available on my next payday. Eighteen minutes later I was strongly decided to buy it today, in the same way that I had impulsively decided I’d buy OPI’s 18K top coat when I heard about a « luxurious real gold top coat », no matter the price. Which I finally didn’t end up doing since I was disappointed with it. I was expecting something more like Essie’s As Gold As It Gets, or even Revlon’s Gold Coast (a gold shimmer polish that can either me worn by itself with many many coats, or give an elegant finish to any old boring polish) but it’s more like Goldschlagger.

My morning was pretty busy at work so it’s around noon that I opened my phone to order it, since I had been hearing nothing but « Omg surprise Ciatés that’s crazy an advent calender oh wow a Ciaté for me really oooohh that would make a bunch of nice articles for the blog » for two hours. I checkout. WOOHOO! Thirty seconds later, an email comes in, my order’s been cancelled, item backordered. In a panic reflex I ordered it again, and to everyone’s surprise, it got cancelled again! It was the start of a long (it felt long anyways) unpleasant moment, cause I was just privated of a joy I had! This item that the same morning looked like a pleasant possibility was now an urgent need! So I called customer service (which for me is incredible, I just hae phone calls, mostly with customer service) but nothing to do, they could neither reserve one in advance, or even tell me if they would ever get some more. What you need to understand is that, at this stage of the story, I am paranoidly delirious, thinking all the NPAs in the world are currently fighting over whatever’s left of that desired case of polish. With a lot of relief I found it on Sephora, funny thing considering I was saying just yesterday that I never shop there. Then my phone was being fussy, I couldn’t switch from USA settings to Canada settings, and when it finally worked I only ended up with a price six bucks higher, and was no longer elligible to free shipping. Although, I could have it if I spent eleven more dollars – as opposed to paying $8 of shipping. No brainer. But at that very moment I’m still thinking about the raging NPAs standing between me and my El Dorado! So in a frenzy, I clicked everywhere I didn’t want to click, checked a few pages super quickly, and went for a Hello Kitty in color Banana Cream, that I remembered, in a lucid flash, being swatched with a nice review on ALU. I’m still a bit weirded out about my precipited choice (after all, for $14 more I could have had an YSL) but I don’t think I’ll regret it, it’s a really cute color and the bottle is double-cute.
So it was my « NPA’s baptism ». I had know the febrility of searching for Essie’s Camera in all the drug stores around, but in the end I knew it was just one click away at a very similar price. So it’s really not the same. Today I’ve known hope, triumph, fall, cold sweats, then re-triumph! So what I’m $80 poorer, I am GLORIOUS! (Hey we’re here to understand each other right, not judge?)

Tell me about your raging, nervous shopping stories! So I feel less alone. What are your lemmings?