Archives du mot-clé Rose – Pink

Retour d’outre-tombe : ombré texturé.

Allô allô!

J’ai eu un été complètement fou et pourri. Le seul article paru, celui du blogfest, était préparé d’avance parce que franchement je ne me suis pas connectée une seule fois sur mon compte wordpress, une vraie honte.

Pour faire une histoire courte, non seulement c’était le bordel au boulot mais j’ai vécu un mois dans une chambre parfaitement dégueulasse et minuscule où c’était carrément difficile de me faire une manucure digne de ce nom (il n’y avait aucun meuble sauf un lit!) alors vous imaginez prendre des photos et écrire et tout ça… Juste non!

Pour tous ces moments de disparition (je suis pas la blogueuse la plus constante) il y a Instagram. Même si mon ordi reste fermé pendant des semaines, mon téléphone est toujours en stand by, et je suis toujours en train de me gaver d’idées NA sur IG. Je vous recommande fortement de m’y envoyer un petit message, un tag ou n’importe quoi pour vous faire voir de moi (oui, vous y êtes toutes invitées!), ça me fera très plaisir de vous suivre! =) (Moi c’est RubisRubis!)

Alors sinon, j’ai arrangé quelques photos qui traînaient dans mon dossier cutex depuis la fin du printemps. C’est drôle parce que maintenant mes ongles ont une forme plus carrée, ça me fait bizarre de voir ces photos de mon ancienne forme d’ongle. Je confirme d’ailleurs, aucun regret. Désolée pour celles qui m’entendent chialer depuis toujours que les ongles carrés ça fait cheap. J’ai complètement changé d’idée!

Donc j’ai pour vous aujourd’hui un ombré (j’aime tant ça!) fait avec des vernis texturés (j’aime encore plus ça si c’est possible!). Deux couches de chaque. Beaucoup de temps de séchage. pour une texture optimale. Ça continue de s’évaporer pendant des heures ces petites bêtes-solvant.

On a donc, du pouce à l’auriculaire, Chyna par Zoya, My Cherry Amour (j’adore le nom!) par NOPI, Miranda par Zoya, Pussy Galore puis Solitaire par OPI.

Les deux premières photos sont prises en plein soleil, puis les trois suivantes en lumière naturelle mais indirecte.

Vous excuserez le petit reflet vert fatigant dont j’ignore la provenance. >:(

Billet079Image001

Billet079Image002

Billet079Image003

Billet079Image004

Billet079Image005

Voilà! Ah, ça fait plaisir de bloguer un peu. Je vais essayer de le refaire avant longtemps, hein! J’ai acheté des TAS et des TAS de vernis hallucinants depuis, je vous montre quelques images issues de mon compte IG, question de crâner.

 

Je vous souhaite la bonne journée mesdames! xx

Revlon Selects – 3D Jewel Appliqués, Color Stay & Chroma Chameleon.

Allô les filles!

Il y a deux jours se terminait mon concours et je vous ferai connaître les gagnantes le plus vite possible. (C’est à dire, quand j’arriverai enfin à choisir quel NA est mon favori. C’est une vraie torture!) Mais sinon en attendant, cet article aurait dû être sur le blog depuis longtemps. Je me sens un peu mal d’avoir fait attendre ce review puisque les produits m’ont été envoyés gratuitement, mais que voulez-vous, quand on est super occupée et morte de fatigue, et qu’on ne vous impose aucun délai, on a tendance à prendre son temps. (Ou plutôt à ne pas le prendre pour ça. Et dormir.)

Bon! Trêve de bavarderie, voilà les produits. J’étais très contente de n’avoir reçu que des produits pour les ongles cette fois-ci. Ils ont dû constater que le rouge à lèvre qu’ils m’ont envoyé la dernière fois n’a jamais fait son apparition sur le blog. (Il a même pas fait apparition sur mes lèvres!) Celui que j’avais le plus hâte d’essayer était le kit d’appliqués floraux 3D. Des nail patches, vous aurez compris. J’aime qu’ils soient 3D, comme les Essie et quelques nouveautés que j’ai vues en pharmacie dernièrement. Tant qu’à aller se coller des trucs sur les ongles, aussi bien que ce soit des choses quasi irréalisables autrement. (Et celles-ci, il faudrait une patience que nulle NPA ne possède pour les reproduire.) Non seulement le motif floral fluo hyper eighties est vraiment lourd et compliqué, mais de-ci de-là il y a des petites lignes blanches en relief, des triangles argentés en relief et des triangles couverts de glitter argent. On regarde les photos et je vous parle de l’application ensuite!

Hello girls!

My contest ended two days ago. And I will communicate the winners names as fast as possible (meaning, when I’ll be able to choose my favorite NA. Quite the challenge!) Meanwhile, this article should have been posted a while ago and I feel a little guilty for putting it off so long, especially because I got the products for free. What can I say, when you’re overworked and underslept and that you’re given no deadline, you tend to take your time. (Or rather, not to take it for that. And sleep.)

Enough chatting, more reviews! I was really pleased to see they sent me nail products only, this time. They must have noticed that the lipstick they gave me last time never appeared on the blog. It didn’t even appear on my lips! I was eager to try the 3D floral kit, on nail patches obviously. I like that they are in 3D, like Essie’s and some other new stuff I noticed in the drug store recently. If we are to stick pre-made nail arts on our nails, they may as well be impossible to do otherwise, or require a so great amount of patience that no NPA possess. Not only this fluo hyper eighties floral design is heavily complex, add to that white stripes, silver triangles and silver glitter. Let’s admire some pictures, and then talk about the application.

Billet076Image001Billet076Image002Billet076Image003

J’adore le design! J’étais quasi-déçue en le voyant et en le comparant aux autres en vente en pharmacie (leurs autres designs sont plus féminins, délicats, un peu plus moi) mais sur mes ongles ça a tellement fait POW, ÉTÉ! Je suis charmée.

Je les ai trouvés très faciles à appliquer! Contrairement aux seuls autres nail patches que j’ai essayés (les Sally Hansen) ceux-ci sont faits d’une matière un peu caoutchouteuse. Et ils collent avec disons, la version forte de la colle à Post-Its. Je fais cette comparaison parce qu’ils ont le même principe : ça colle assez pour l’usage qu’on en fait, mais ça se retire bien. Donc quand on le pose, on peut coller, faire oups, redécoller, recommencer plusieurs fois sans abîmer outre mesure l’appliqué.

Il faut dire que j’ai triché : puisque dans les instructions ils parlent d’arracher les patches des ongles (!!!!!) (bon ok ils disent pas ARRACHER mais dans ma tête c’est le mot qui est apparu en grosses lettres rouges et dégoulinantes) j’ai appliqué une couche de base coat, alors qu’ils recommandent de ne pas le faire. Je suis très heureuse de faire des reviews pour Revlon, mais pas au coût d’une strate d’ongle!

Comme la plupart des patches ils ont une extrémité arrondie et une autre plus carrée, pour que tout le monde y trouve son compte. Mes ongles ont une forme un peu bizarre, j’ai donc dû modifier un peu tout ça. Pour mon petit doigt, qui est mon ongle le plus « standard », j’ai rien changé, mais vous pouvez voir sur ma 2ème photo que l’appliqué ne suit pas parfaitement la forme de mon ongle. Sur mon pouce et mon index, j’ai préalablement découpé les patches aux ciseaux. Et j’ai finalement trouvé le bon truc pour mon majeur et mon annulaire : j’ai posé des patches une miette trop grandes, que j’ai fait dépasser un peu sur mes cuticules, puis avec un X-acto (je suis sûre que cet outil a un vrai nom et que je l’ai déjà lu quelque part, mais au Québec, on appelle ca un X-acto!!) j’ai suivi le rebord de mon cuticule pour découper ce qui dépassait. En appuyant pas trop fort, et grâce à la couche de base coat, la lame n’a pas touché la précieuse plaque de mon ongle. Pour l’autre extrémité, comme avec tous les appliqués, on lime tout simplement ce qui dépasse.

Je les ai malheureusement pas portés plus de quelques heures, et je n’ai donc aucune idée de leur tenue. J’ai quand même franchement l’impression que la texture caoutchouteuse doit les faire tenir longtemps, puisque ça doit pas « chipper ». J’ai aussi essayé de mettre une couche de top coat dessus, Good To Go par Essie, et ça changeait rien au look, ça n’a pas fait friper le patch, et ça permet de sceller le bout de l’ongle. Il me reste encore plusieurs patches que je mettrai probablement en ongles accent (un autre avantage des patches en « plastique » : les SH sont en genre de vernis séché, et doivent être utilisés immédiatement une fois la boîte ouverte), je vous reparlerai donc de la tenue à ce moment!

Ensuite! J’ai reçu une bouteille de Color Stay, de leur nouvelle gamme de nudes. Pour les avoir vus en pharmacie, le hasard a bien fait les choses, car je crois que celui-ci est celui qui va le mieux avec mon teint. Nude Beige est un nude un peu sable, et une miette caramel. Plus foncé que ma peau.

Le principe de Color Stay est comme on l’aura compris, d’être un vernis longue tenue. Ils recommandent de le porter avec la base et le top coat Color Stay. J’avais malheureusement pas $10 à mettre sur chaque. Une amie m’a dit avoir essayé le top coat et il semblerait qu’il est très épais (mais le bon épais, celui qui donne un look gel, pas épais style « vieux fond de Sèche Vite ») et brillant. Pour tester la durée du vernis seul, je l’ai porté un soir sur une couche de base mais sans top coat, en deux couches. Aucun miracle en vue. Avec mon Essie GTG, il tient ni plus ni moins que la plupart des autres vernis.

Ceci dit, j’ai beaucoup aimé mon expérience avec cette gamme, parce que le pinceau et la formule le rendent très, très facile à appliquer, il était presque opaque en une couche et parfait en deux, et même seul il brille comme s’il y avait du top coat. Il a également séché assez vite, et n’est pas resté fragile longtemps.

Comme c’est une couleur crème que j’ai eu un peu de mal à photographier (étrangement il semblait toujours soit trop gris soit trop brun), j’ai une seule photo de celui-ci, mais je crois qu’elle suffit amplement.

I love the design! I was almost disappointed when I first saw them and compared them to those I saw in drugstores (which are more delicate and feminine) but on my nails, oh! It’s like, POW! SUMMER! I’m under the charm.

I found the application very easy! Unlike the only other nail patches I tested (Sally Hansen), these are made of a rubber-like material and stick with let’s say, the strong version of post-it glue. It’s the same principle; stick enough for our need, but you can peel it off easily. So, when putting it on, you can stick it, oopsie, peel it, stick it again, lift a corner, reapply and so on without messing anything.

However, I cheated.  The instructions stipulate you must rip out the patches (!!!) (Well, okay, they don’t say RIP OUT but in my head that’s what appeared in bloody letters) so I applied one coat of base even if they recommend we don’t. I’m honored to make reviews for Revlon, but not at the price of a layer of nail!

Like most patches, they have a rounded end and a squared one so everyone can get what they need. My own nails have a weird shape, so I had to work a little around both ends. On my pinkie, my most standard nail, I didn’t change anything but you can see on the second picture that the patch doesn’t follow perfectly my nail shape. On the thumb and index finger, I cut the patches with scissors beforehand. Finally, for the middle and ring fingers, I found THE trick; I applied patches slightly too large that I let top my cuticles and then used an X-acto (or a utility knife, but here in Québec, we call this an X-acto) to cut around my cuticles. When not pressing hard, thanks to my base coat, the blade left my precious nail intact. For the other side, like every patch, we file.

I kept them on a few hours only, so I have no idea about the toughness but I’d say the rubberish texture might help them to never ever chip. I also tried to apply a coat of Good to Go by Essie over it, and it didn’t change the look, didn’t mess the patch and sealed the nail tip. I have some strips left, that I will probably use as accent nails ( a plus for the “plastic” patches; SH are made of a kind of dried polish that you have to use as soon as the box is opened. Not these). I’ll let you know about the durability.

Then, I received a bottle of Color Stay from their new collection of nudes. I saw them at the store and luck was on my side because I believe I got the best one for my carnation. Nude Beige is a nude a little sandy, with a chip of caramel, a little darker than my skin.

As we know, Color Stay is designed to last. They recommend to wear it with Color Stay base and top coat, but I didn’t have 10$ to invest in each. A friend told me she tried the top coat and it seems it’s pretty thick (but the good kind of thick, not the old-dried-Seche Vite-bottle-bottom kind of thick) and shiny. To test the tenue, I wore it an evening over a base coat but with no top, in 2 layers. No miracle there. With my GTG, it doesn’t last less or longer than any other polish.

 That being said, I loved my experience with the collection, because the brush and the formula make it really-oh! so very easy to apply, almost opaque in one layer, perfect with two. Even alone, it shines like if it had top coat. Dries fast, doesn’t stay fragile for hours.

Because I had quite some difficulty to photograph this cream (strangely, it always seemed too brown, or too gray), I only have one picture to show you. I believe it will suffice.

Billet076Image004

Le dernier produit que j’ai à vous présenter est celui qui m’a un peu déçue. Quand je les ai vus la première fois j’étais impressionnée, c’est clairement la plus belle gamme de duochromes que j’avais vue en pharmacie. Tous les « classiques » y étaient : rose/doré, mauve/doré, bleu/turquoise, bleu ciel/violet, etc. J’ai hérité d’une couleur dans la famille des dupes de Chanel Péridot. À l’exception faite que Gold (le nom de la couleur de Revlon) est de teinte plus chaude, et que c’est un shimmer alors que Péridot est un peu plus métallique.

Jusqu’à date y’a que du bon. C’est du côté de la formule que ça se gâte. Sans vouloir trop me vanter, je suis pas mal une pro de l’application de vernis, je fais pratiquement jamais de clean-up, mes couches sont égales et rapides, etc. J’ai dû faire ma manucure deux fois pour cet article, et j’étais pas satisfaite du tout, j’ai juste décidé que c’était impossible de faire une manucure parfaite avec ce vernis. Tsé quand tout a l’air de pas marcher, on dirait qu’il est à la fois trop épais et trop liquide, si t’as le malheur de retoucher un endroit où tu viens de passer, ça tire sur le vernis et fait une grosse « bald patch » dégueulasse, et surtout faut pas essayer de la réparer, ça fait juste empirer! Il fait des bulles en quantité industrielle, et sèche mal. Je me sens mal de faire une aussi mauvaise critique à un produit que j’ai reçu gratuitement, mais la formule est à mon opinion un échec.

La couleur est toutefois superbe, et les photos suivantes ont évidemment été prises de façon à ne pas mettre les bulles de l’avant. Je voulais quand même vous montrer le potentiel de ce vernis.

*Une amie vient de m’informer qu’elle a une bouteille de cette même couleur et n’a rencontré aucun problème. Donc le problème n’est pas généralisé, mais il y a la possibilité de tomber sur une « mauvaise batch ».

The last product I had to review is the one that disappointed me. When I saw them the first time, I was impressed.  It’s clearly the most beautiful line of duochromes I ever saw in a drugstore. Every “classic” was there; pink/gold, purple/gold, blue/teal, purple/light blue, etc. I received a color in the family of the numerous dupes of Chanel Peridot. Except that Gold (the Revlon polish) has a warmer tint and is a shimmer while Peridot is a little more metallic.

Until now, all is good. Let’s talk about the formula; not that good. I don’t want to boast, but I’m pretty much a pro on polish application. I almost never need to clean up, fair layers, fast application, etc. I had to redo my mani twice for this article and still was not satisfied, and I simply stated that it is impossible to do a perfect manicure with this nail polish. You know, when everything is wrong, too thick while too runny, if you try to double-back you pull the layer and create a bald spot, if you try to patch it, it will be worse. Bubbles pop out of nowhere and  the polish won’t dry. I feel bad to criticize so harshly something I was given for free but let’s be frank: the formula is a fail.

The color is however superb and upcoming pictures were of course taken to hide the bubbles and put the duochrome on forefront. I wanted to show you the potential of this nail polish.

*A friend just told me she has a bottle of this color and didn’t meet any of these problems. Which means it’s not en entire fail but you may end up with a bottle of a « bad batch ».

Billet076Image005Billet076Image006Billet076Image007

Bonne journée les filles! Dans mon prochain article on verra les participations à mon concours, avant de dévoiler les gagnantes! xx

Have a good day girls! In my next article we’ll see participations to my contest, before I reveal the winners! xx

*Article colorfully translated by my friend Sara Choquette because I am one big lazy ass.*

Roses with the new Burne-Jones Dream collection.

Quand j’ai vu les premières images de la dernière collection de a england, je me suis dit « Bon, des couleurs d’automne, c’est parfait, ça retarde la dépense. » Évidemment, quand je les ai vus en ligne, j’étais toute excitée de les essayer sur mes propres ongles, et franchement, je voulais que ma collection reste complète et à jour. J’ai même tweeté @PolishCanada pour savoir pourquoi le 4-pieces set n’était plus disponible alors que chacune des quatre couleurs l’étaient. (D’ailleurs ils m’ont tout de suite arrangé ça et j’ai pu commander mes quatre vernis pour le prix de trois. J’adore le service à la clientèle de NPC!)

Les quatre bouteilles sont tellement parfaites côte à côte, j’ai voulu les utiliser tous dans la même manucure. Le thème allait de soi. Avez-vous vu les nouvelles roses de a england?

J’ai utilisé les couleurs pâles par-dessus les foncées, mais le contraire aurait certainement été tout aussi joli. Voici Sleeping Palace, et Fated Prince pour l’ongle accent.

I’m trying something new today : first, I’m writing in the morning, fresh-headed, rather than tired at midnight after editing pictures for hours. (I’m SLOW at editing.) But I’m also trying to write my article in english first. I often find that my english versions sound very phony : I think this is because they’re translated. First draft should sound better. I already think it does!

So, when I recently saw the new a england shades, I thought « Oh, good, they’re autumn shades, I can delay the expense. » That was some very obvious wishful thinking. When I saw them online my heart flipped, I needed to swatch them on my own hands, and I also needed my a england collection to be complete again. I even tweeted @PolishCanada to know why the 4-pieces set was sold out when all four shades were available. (Which they fixed right away, and I got my four babies for the price of three. I love NailPolishCanada for their awesome customer service.)

The four bottles looked so beautiful together I wanted to use them all in the same nail art. The theme was pretty obvious. Have you seen the beautiful a england roses?

I chose to go over the dark colors with the brighter ones, but the opposite would have been just as marvelous. Here are the bases, Sleeping Palace, and Fated Prince for the accent nail.

Billet075Image001Billet075Image002Billet075Image003Billet075Image004Lumière naturelle nuageuse – Natural cloudy lightBillet075Image005Billet075Image006Lumière artificielle – Artificial light

Est-ce qu’il est pas follement riche, Sleeping Palace? C’est un magnifique prune-charbon (comme on en voit dans tous les charbonpruniers) holographique. Ces derniers vernis holos sont plus linéaires, donc attendez-vous à quelque chose de plus intense que les bons vieux Saint George, Tristam et autres légendes du même acabit. J’aime la façon dont le reflet holographique ressemble à un shimmer doré dans la lumière nuageuse. J’en ai utilisé deux couches, et il est très facile à retirer.

Fated Prince est pas aussi unique comme couleur, mais je l’adore quand même, c’est en plein mon genre de couleur. Tellement que je possédais déjà un quasi-dupe, Revvvolution de Color Club. Je les ai comparés (sur un nail wheel et sans vous prendre de photos, oups) et Fated Prince est plus pâle et plus holographique. Revvvolution est plus opaque, on s’en sort avec une couche et il est parfait avec deux, alors qu’ici j’ai mis trois couches de Fated Prince. Il est également facile à retirer.

Maintenant pour la partie excitante, les roses! Comme je possède (encore) aucune plaque à stamping, j’ai dû les peindre à la main. De toutes façons, je crois pas que ces vernis auraient convenu au stamping. J’ai dû faire deux couches pour créer un peu d’épaisseur.

Mes prochaines photos sont mêlées, certaines prises au soleil, certaines sous lumière artificielle, et je suis plus exactement sûre lesquelles sont lesquelles, mais je crois que celles qui ont des grosses barres de reflets glossy sont celles prises sous lumière artificielle. Désolée pour ces reflets d’ailleurs, mais je voulais prendre des photos dans chaque angle possible, parce que ces vernis sont tellement changeants.

J’ai utilisé Briar Rose sur Sleeping Palace pour un look plus subtil, dans certains angles on voit à peine les roses alors que dans d’autres, l’aspect chromé du rose est vraiment éclatant. Pour l’ongle accent, j’ai utilisé Rose Bower, pour un effet plus contrastant.

Isn’t Sleeping Palace incredibly rich? It’s a beauiful charcoal-plum (found in any charcoal-plum tree!) holo. These new holos are more linear, so you can expect a stronger holo than Saint George, Tristam and all those famous beauties. I love the way the holo looks like a rich golden shimmer in the cloudy light pictures. It’s a two coaters, very easy to remove.

Fated Prince isn’t as much of a unique color, but I love it anyways, it’s just totally my kind of color. I actually own a 95% dupe in my collection, Color Club’s Revvvolution. I compared them (on a nail wheel and then didn’t take pictures for you, oops) and Fated Prince is a bit paler and has a stronger holo. Revvvolution is more opaque, you can get away with one coat, and it’s perfect in two; I used three coats of Fated Prince for this mani. It’s a beautiful charcoal holo, and the holo looks a bit stronger on it than Sleeping Palace. Also easy to remove.

We’re getting to the exciting part : the roooses! I don’t own (yet) any stamping plates, so I had to paint them with a tiny paintbrush. I don’t think these polishes would have shown on top of each other with stamping anyway. I had to paint them all twice to build up some thickness.

For the next pictures, I’m not even sure which were taken in the sun and which were taken in artificial light. I think the ones with the most glossy reflects are the ones taken in artificial light. Sorry for those, by the way, but I wanted to take pictures in every angle possible since these colors are so shifting.

I used Briar Rose over Sleeping Palace, for a more subtle look : in certain angles, you can barely see the roses. In other ones though the chromey aspect of this pink is really in your face! For the accent nail, I used Rose Bower, for a contrasted effect.

Billet075Image007Billet075Image008Billet075Image009Billet075Image010Billet075Image011Billet075Image012Billet075Image013Billet075Image014

J’adore vraiment cette manucure, je suis juste embêtée par mes petits moignons d’ongles. Ces temps-ci ils brisent et se dédoublent sans bon sens. Celui de mon majeur est si court que j’ai même pas pu le shaper comme du monde. D’ailleurs je vais attendre qu’ils soient plus beaux avant de swatcher Briar Rose et Rose Bower, même si je suis vraiment impatiente de les essayer.

Je suis sûre que j’ai déjà parlé de ça ici mais c’est tellement un bon truc que je veux le partager encore. Ma bouteille de 2oz de diluant OPI m’a coûté 10$, c’est beaucoup moins cher que du vernis et c’est pas une édition limitée. Donc quand j’utilise mes vernis précieux pour du nail art, je ressuscite la même vieille goutte de vernis encore et encore avec du diluant. Ça me prend donc environ une goutte de vernis par ongle, au lieu de 4-5 ou même plus, pour que ça soit travaillable. En plus on peut voir que j’ai pris mon temps pour les peindre, et j’ai même fait deux couches partout.

Vous pouvez acheter ces vernis comme moi sur NailPolishCanada et avoir un beau rabais si vous les prenez tous les quatre, ou encore chez un des distributeurs de a england. Pour une raison qui m’échappe, ils ne sont pas disponibles sur le site même de la marque. De plus, bientôt une cinquième couleur de la même collection sera disponible. Allez baver sur Briarwood chez Ommorphia. (Quand j’aurai celui-ci, j’en aurai donc 36, et je pourrai ranger mes bouteilles en quatre rangées pratiques de neuf. Ça doit sonner fou pour une non-NPA mais je suis un peu impatiente de ça, hah!)

Ayez une belle journée les dames! xx

I love it so much! I just which I had longer nails. They’re in such bad shape these days, they keep breaking and splitting. The middle finger is so short I couldn’t even shape it properly. Even thought I’m very impatient to swatch Briar Rose and Rose Bower, I’ll wait until my nails are longer and in a pretty shape.

I’m sure I talked about this before on the blog but this is such a useful tip I want to share it again. In Canada, the 60mL bottle of thinner by OPI retails for approximately $10. This is so much cheaper than polish, and it’s not any different from the thinner they’ll sell next year and the year after. So when I use fancy polishes for nail art, instead of wasting 4-5 drops of polish on every nail, I « revive » the same old drop of polish with thinner for the whole nail. I used one drop of polish for the roses on each nail, two coats everywhere, and you can see I took my time while drawing them.

These babies can be bought with a nice discount on NailPolishCanada, or from one of a england’s networkers. For some reason, they aren’t up on a england’s website? Also, another color from the same collection will be released soon, and I cannot wait for it! Go have a look at Briarwood on Ommorphia’s blog. (With this one, I’ll have 36 a englands, which I will conveniently be able to store in four rows of nine. This sentence probably sounds very crazy to non-NPAs. But I’m actually sort of excited about it.)

Have a good day ladies! xx

Petites joailleries de printemps.

Ou encore nail art facile pour Blé et qui en plus fitte avec sa nouvelle sacoche ben trop belle.

Ou dans des mots moins abscons, dernièrement on m’a demandé de faire des nail arts moins compliqués, qui demandent moins de matériel fancy. Et j’ai décidé d’être fine et d’y aller avec des couleurs que je sais que la personne en question possède.

J’ai toujours adoré les pierres semi-précieuses (plus que les pierres précieuses, oui! Malgré l’affront que je me fais à moi-même), je passais des heures quand j’étais petite devant la page des gemmes du Dictionnaire Visuel Larousse. (Ce livre était juste dément, c’était tellement bien schématisé, j’ai appris la vie là-dedans.) J’en ai choisi deux aujourd’hui, l’opale et le jade, parce que les couleurs sont appropriées à ce temps-ci de l’année et que je pensais être capable de reproduire leur aspect avec peu de choses.

Pour l’opale donc, on commence avec une base blanche. J’ai choisi, malheur à moi, Stone Wash de Revlon, qui a une formule dégueulasse, et qui est la base de sable sur laquelle j’ai bâti ma manucure. Je dis ça parce que, ça a été très chiant d’essayer de faire de beaux lunules près de la peau, en fait je dis chiant mais ce serait plutôt « pas faisable », parce que comme vous pouvez le constater, ça a pas marché du tout sur le majeur! Ça m’énerve énormément, j’aurais dû changer de base dès que j’ai vu ça. Sinon, c’est tout de même une belle couleur, un blanc crème shimmer.

Billet071Image001

 

Puis avec des petits bouts d’éponge cosmétique, j’ai tamponné d’abord du bleu (Essie Where’s My Chauffeur?), puis du jaune (Hello Kitty Banana Cream), et finalement du rose (Revlon Lilac Pastelle). Comme ce sont des couleurs pâles, le « blending » se faisait pratiquement tout seul, ça a bien paru sans le moindre effort.

Billet071Image002

 

Par-dessus tout ça, j’ai mis une couche d’Opalin de Personnelle, un vernis blanc crémeux avec un shimmer bleu, parfait pour l’effet que je voulais. Mon clean-up est toujours pas fait parce que je sais que je vais me barbouiller encore.

Billet071Image003

Par-dessus tout ça, j’ai utilisé L’Oréal Because You’re Worth It, un beau doré froid, pour faire une french en utilisant le pinceau du vernis. Pour faire comme si les opales étaient serties. L’Oréal a de bons pinceaux pour ça, bien coupés, bien carrés. Puis j’ai fait mon clean-up, parce que j’ai fini de me barbouiller!

Billet071Image004

 

Et comme les opales c’est plutôt mat, et que Blé aime tout ce qui est mat, ben j’ai mis une couche de NYC.

Billet071Image006

Billet071Image007

 

Billet071Image008

 

Puis, pour les jades, je me suis pas cassé la tête. J’ai fait le vu, vu et revu manucure au sac de plastique, que j’avais toujours trouvé ben beau mais que j’avais jamais essayé. J’ai choisi le on-ne-peut-plus-populaire Turquoise & Caicos pour le réaliser, et comme l’internet noie sous les swatches de cette couleur j’me suis pas donné la peine de vous le montrer seul. Le truc du sac de plastique est tout à fait bien simple, on taponne un bout de sac de plastique, qu’on taponne sur une flaque de vernis, puis qu’on taponne sur l’ongle. (Mesdemoiselles européennes vous excuserez cet article éxagérément québecois. xxx) J’ai utilisé pour ce faire Gold Rush de Revlon, qui est à peu près pareil que Gold Coin de la même marque et qui est une couleur permanente de leur collection. Puis un petit clean-up, une touche de top coat, pis v’s’êtes en business.

Billet071Image009

Billet071Image010

Billet071Image011

Billet071Image012

La répartition du doré est plutôt inégale, mais c’est correct, la nature aussi! J’aime beaucoup beaucoup l’allure de cette manucure. <3

Voilà, bonne journée! Dans le prochain article je vous montre trois autres Pixie Dusts. xxx

 

Abus total de paillettes.

Ces photos sont uploadées depuis je sais pas combien de temps, mais j’avais plus d’ordi pour écrire l’article, gurgh. Je suis désolée mes belles de pas être plus présente dernièrement, mon cerveau est en plein glitch.

On y va donc en peu de texte ce soir, uhuh. J’avais envie d’essayer mon Maybelline Gold’s Night Out, parce qu’il est doré et holo, de quoi m’émoustiller ben comme du monde. Malheureusement il se trouve à être une grosse bouette de paillette dans une base claire peu performante. Je me suis donc retrouvée avec des ongles super brillants d’une couleur stupéfiante, mais dégueulassement texturés.

Billet065Image001

Billet065Image002

Billet065Image003

Ça a pris deux (ou trois?) couches de Sèche Vite par-dessus les deux couches de vernis pour rendre ça à peu près lisse. Vous pouvez voir que ça l’a fait retrousser, un peu.

Bon, comme j’allais déjà avoir à me taper des papillotes pour enlever tout ça (en vrai, j’ai fini par tout arracher comme une grosse sauvage, mais ça, je le savais pas encore) j’ai décidé d’empiler plus de bôbrillants par-dessus tout ça. J’ai donc sorti mon tant conspué Glass Slipper de Ciaté (moi je l’aiiime) et j’ai fait un petit dégradé au pinceau. En mettant une goutte de top coat sur la base de l’ongle avant de commencer, parce que les vernis à paillettes du calendrier Ciaté sont jampacked, donc en le mêlant au top coat c’était plus facile d’essayer de faire un dégradé.

Billet065Image004

Billet065Image005

Billet065Image006

Pis j’suis allée for the win avec Magic Carpet (de Ciaté aussi, exclu du calendrier aussi), ouaip ouaip.

Billet065Image007

Billet065Image008

C’était ben le fun! Bonne soirée belle gang de belles. xxx