Archives du mot-clé Glitters

Fugue et variations sur un piCture pOlish.

Bonsoir mesdemoiselles! J’avais enfin envie de blogger et il se trouve que piCture pOlish prépare son Blogfest 2013. L’occasion était donc parfaite pour vous présenter un de mes nouveaux jolis PP (oui, j’ai eu des craquages majeurs dernièrement, me v’là greyée d’une dizaine de piCture pOlish et trois magnifiques Ozotics de la série 600.), Ocean.

Ocean est un bleu turquoise jelly parsemé de petits flocons de pellicule holographique. La même texture que l’on retrouve chez Cosmos, O’hara, Kryptonite et toute la petite famille. C’est ce qui m’a donné envie de l’avoir, parce que voilà je suis une fan finie du genre. Parce que normalement les bleus vifs comme ça c’est pas ma tasse de thé. J’ai des tas de bleus, mais c’est du bleu royal et du bleu marine en majorité.

J’ai appliqué trois couches pour avoir ce joli résultat. La première photo le montre un peu trop bleu et pas assez turquoise, parce que j’étais dans la grosse lumière artificielle intense et la balance des blancs est so-so, mais j’aimais quand même cette photo parce qu’on voit bien son éclat.

Hello ladies! I felt like blogging again and, coincidently, piCture pOlish is planning their 2013 Blogfest. That was the perfect timing to show you one of the many beauties I fell for recently (I now have ten PP and three Ozotics in my stash <3), Ocean, from the 600 series.

Ocean is a bright blue turquoise jelly scattered holo. Same texture as Cosmos, O’hara, Kryptonite, etc. Which is the reason why I immediately wanted it, I’m a sucker for this texture. Normally vivid blues aren’t my cup of tea, I do own a bunch of blues but most of them are royal and navy.

I applied three coats for this lovely result. The first picture shows it bluer than it actually is, because it was in big rough artificial light, but I liked how the scattered holo looked so I kept the photo.

Billet072Image001

Billet072Image002

 

Billet072Image003

 

Hein hein? Il arrache les yeux. Je peux clairement pas arrêter de me regarder les mains quand je le porte et je suis pas la seule.

Ça faisait longtemps que j’avais envie de m’amuser à mixer vernis texturé et vernis glossy, donc j’ai utilisé Get Your Number, un Liquid Sand bleu vif avec des paillettes holographiques, mais un ton plus foncé, et j’ai fait des lignes sur la longueur de l’ongle. J’ai fait une couche en utilisant du ruban électrique, et la deuxième simplement avec le pinceau du vernis, puisque c’est un OPI miniature et le pinceau est tout petit. Je dois dire que je suis déçue des photos, en personne le contraste entre la partie granuleuse et la partie lisse était beaucoup plus évident.

It is simply stunning, I cannot stop looking at my nails. Like if they were screaming at me constantly.

I’ve been wanting to play with texture and glossy polishes in the same mani for a while, so I grabbed Get Your Number, a vivid blue Liquid Sand with holographic glitters, but a tone darker. I painted the stripes on the nail first using electric tape, and then a second coat simply using the bottle’s brush, since OPI mini’s have teeny brushes. I must say I’m a bit disappointed with my pictures, the contrast was so much more obvious in person.

Billet072Image004

Billet072Image005

 

Billet072Image006

 

Billet072Image007

 

J’avais aussi un vernis pailleté de la collection Gem Crush de Sally Hansen qui venait rejoindre la teinte d’Ocean. Showgirl Chic est composé de micro glitter argenté et de petites paillettes bleu clair dans une base transparente, donc pour pas causer de surépaisseur je l’ai appliqué en deux couches sur une couche d’Excalibur de a england, au lieu de me lancer dans la folle aventure de découvrir après combien de couches il devient opaque. Et SURPRISE, j’ai fait un ruffian. Je suis folle de ce design et j’espère que vous aussi parce que j’ai cédé au plaisir d’en faire encore et j’ai déjà des photos d’un autre ruffian de prises pour un article prochain.

I had another polish with a color similar to Ocean. Showgirl Chic is a Sally Hansen Gem Crush, composed of silver micro glitter and blue small glitter in a clear base. To avoid ending up with super thick tips, I applied two coats over one coat of a england’s Excalibur, instead of throwing myself into the big adventure of finding out how many coats this glitter polish needs to become opaque. Once again I made a ruffian manicure. I’m crazy about this design and I hope you are too because I already have some photos of another one taken for a future article.

Billet072Image008

Billet072Image009

 

Billet072Image010

 

J’ai mis deux couches de Ocean, et J’ADORE l’effet de transparence, c’est tellement brillant de voir Showgirl Chic au travers de la base jelly en plus du scattered holo. C’est fou fou fou!

Ocean a une formule parfaite, sèche vite, tient bien et s’enlève très facilement (mais portez une base, je le soupçonne de tacher fortement les doigts des imprudentes.) C’est une opinion enthousiaste mais tout à fait honnête, j’ai acheté moi-même ce vernis avec plaisir chez NailPolishCanada. Vous pouvez également trouver ce beau bijou directement chez piCture pOlish, ou l’un de leurs distributeurs.

Bonne nuit les filles! xx

I put two coats of Ocean and I LOVE the effect of transparency, it shines so much with both the sparkle of the base through the jelly and the scattered holo.

Ocean has a perfect formula, dries fast, wears long and easily melts with remover. (Although you want to waear a base,) It is a very enthusiastic opinion but it is honest, I bought this varnish myself with pleasure from NailPolishCanada. You can also find this jewel directly from piCture pOlish, or one of their networkers.

Have a good night lovelies! xx

Publicités

Petites joailleries de printemps.

Ou encore nail art facile pour Blé et qui en plus fitte avec sa nouvelle sacoche ben trop belle.

Ou dans des mots moins abscons, dernièrement on m’a demandé de faire des nail arts moins compliqués, qui demandent moins de matériel fancy. Et j’ai décidé d’être fine et d’y aller avec des couleurs que je sais que la personne en question possède.

J’ai toujours adoré les pierres semi-précieuses (plus que les pierres précieuses, oui! Malgré l’affront que je me fais à moi-même), je passais des heures quand j’étais petite devant la page des gemmes du Dictionnaire Visuel Larousse. (Ce livre était juste dément, c’était tellement bien schématisé, j’ai appris la vie là-dedans.) J’en ai choisi deux aujourd’hui, l’opale et le jade, parce que les couleurs sont appropriées à ce temps-ci de l’année et que je pensais être capable de reproduire leur aspect avec peu de choses.

Pour l’opale donc, on commence avec une base blanche. J’ai choisi, malheur à moi, Stone Wash de Revlon, qui a une formule dégueulasse, et qui est la base de sable sur laquelle j’ai bâti ma manucure. Je dis ça parce que, ça a été très chiant d’essayer de faire de beaux lunules près de la peau, en fait je dis chiant mais ce serait plutôt « pas faisable », parce que comme vous pouvez le constater, ça a pas marché du tout sur le majeur! Ça m’énerve énormément, j’aurais dû changer de base dès que j’ai vu ça. Sinon, c’est tout de même une belle couleur, un blanc crème shimmer.

Billet071Image001

 

Puis avec des petits bouts d’éponge cosmétique, j’ai tamponné d’abord du bleu (Essie Where’s My Chauffeur?), puis du jaune (Hello Kitty Banana Cream), et finalement du rose (Revlon Lilac Pastelle). Comme ce sont des couleurs pâles, le « blending » se faisait pratiquement tout seul, ça a bien paru sans le moindre effort.

Billet071Image002

 

Par-dessus tout ça, j’ai mis une couche d’Opalin de Personnelle, un vernis blanc crémeux avec un shimmer bleu, parfait pour l’effet que je voulais. Mon clean-up est toujours pas fait parce que je sais que je vais me barbouiller encore.

Billet071Image003

Par-dessus tout ça, j’ai utilisé L’Oréal Because You’re Worth It, un beau doré froid, pour faire une french en utilisant le pinceau du vernis. Pour faire comme si les opales étaient serties. L’Oréal a de bons pinceaux pour ça, bien coupés, bien carrés. Puis j’ai fait mon clean-up, parce que j’ai fini de me barbouiller!

Billet071Image004

 

Et comme les opales c’est plutôt mat, et que Blé aime tout ce qui est mat, ben j’ai mis une couche de NYC.

Billet071Image006

Billet071Image007

 

Billet071Image008

 

Puis, pour les jades, je me suis pas cassé la tête. J’ai fait le vu, vu et revu manucure au sac de plastique, que j’avais toujours trouvé ben beau mais que j’avais jamais essayé. J’ai choisi le on-ne-peut-plus-populaire Turquoise & Caicos pour le réaliser, et comme l’internet noie sous les swatches de cette couleur j’me suis pas donné la peine de vous le montrer seul. Le truc du sac de plastique est tout à fait bien simple, on taponne un bout de sac de plastique, qu’on taponne sur une flaque de vernis, puis qu’on taponne sur l’ongle. (Mesdemoiselles européennes vous excuserez cet article éxagérément québecois. xxx) J’ai utilisé pour ce faire Gold Rush de Revlon, qui est à peu près pareil que Gold Coin de la même marque et qui est une couleur permanente de leur collection. Puis un petit clean-up, une touche de top coat, pis v’s’êtes en business.

Billet071Image009

Billet071Image010

Billet071Image011

Billet071Image012

La répartition du doré est plutôt inégale, mais c’est correct, la nature aussi! J’aime beaucoup beaucoup l’allure de cette manucure. <3

Voilà, bonne journée! Dans le prochain article je vous montre trois autres Pixie Dusts. xxx

 

Manucure évolutive avec Kiko, a england & Essie.

Hello ladies! Ce soir j’ai un genre de manucure évolutive à vous montrer. J’ai commencé par vouloir swatcher le trop superbe Kiko #407, Starry Indigo. C’est une base jelly bleu lavande remplie de paillettes argentées, un peu dans le genre d’Orbit par piCture pOlish, mais le rendu de la texture est différent. Les paillettes sont très denses et de taille moyenne, donc on se retrouve avec un ongle pratiquement recouvert complètement de paillettes argentées qui sont elles-mêmes recouvertes de différentes épaisseurs de jelly bleu, c’est pas mal joli.

Billet064Image001

Billet064Image002

Billet064Image003

Je porte donc trois couches qui ont séché plutôt vite et qui ont évidemment été l’enfer à enlever.

Par-dessus ce beau bleu, j’ai fait un ruffian, parce que j’adore les ruffians, avec Lady of Shalott de a england, parce que j’adore mes a england. J’ai eu besoin d’une seule couche. Les pinceaux des a england sont très pratiques pour faire ce genre de designs. <3 C’est le « bleu » de la collection des gothic beauties, mais il y a beaucoup d’éclats teal et violets dedans, il a beaucoup de facettes. On le voit moins bien puisque le Kiko crée une texture en dessous, je devrai en faire un artivle éventuellement et vous le montrer seul, puis patiné.

Billet064Image004

Billet064Image005

Billet064Image006

Et j’ai acheté dernièrement Set in Stones, un Essie tellement classique et que tout le monde a, mais qui manquait à ma collection. Je possède trois des Luxeffects maintenant, je sais pas si je vais finir par craquer sur les autres. J’ai donc utilisé Set in Stones pour faire un dégradé de paillettes à partir de la pointe de l’ongle. C’est un peu trop busy comme résultat final peut-être, mais j’aime quand même beaucoup comment l’argenté se détache sur les couleurs froides et foncées. C’est un peu comme regarder la nuit à travers une fenêtre givrée. Les photos rendent bof, par contre. J’aimais beaucoup plus le résultat devant mes yeux.

Billet064Image008

Billet064Image007

Voilà voilà! Je baille aux corneilles, y’a pas de mot de la fin! Je vous embrasse! xx

Ola Rrrrrrrio! Et pis du Spa Ritual.

En roulant le R à la latine, pas à la québecoise, je vous rassure.

Je vous présente ce soir un des fabuleux bijoux de ma collection, un trop trop beau Enchanted Polish. Il y a six mois encore je voyais cette marque comme un El Dorado, une merveille inatteignable. Pourquoi me direz-vous, alors que Harlow&Co livre de façon internationale? Ben parce que j’avais pas lu, pis parce qu’il est cher. (Quoi que je suis rendue que mes vernis me coûtent plus souvent $14.50 qu’autre chose.) Ou encore parce que je le voyais sur le blog de Pshiiit, entre les autres marques à faire rêver et puis les jolis brands européens tels que Bourjois ou Essence. Toujours est-il que j’ai fait le pas lorsque j’ai vu que Secret Sauce était disponible chez Harlow. D’ailleurs j’attends toujours de recevoir ma commande de a england, contenant entre autres le joli noir Camelot, pour l’essayer, cette sauce. (C’est pas jojo ce qui lui arrive ces jours-ci à cette pauvre Adina. En tout cas je trouve qu’elle s’en sort comme une championne et je suis de tout coeur avec elle. <3) Et il y avait Ola Rio de disponible aussi, que je me souvenais avoir admiré avec de grands yeux écarquillés chez Pshiiit. Alors je l’ai embarqué aussi, parce que je suis conne et j’achète rarement un seul vernis d’une marque. Ça se range mieux. (Tiens c’est drôle j’ai justement reçu hier un paquet contenant un seul Color Club et un seul Ozotic, mes premiers. Pour me faire mentir. Mais ça compte pas, ils faisaient partie d’une thématique beaux rouges avec O’hara de piCture pOlish.)

Voilà, bonne soirée les belles! …pardon? Ah oui à être incapable de me fermer la gueule comme ça je vous ai rien montré. Excepté pour le swatch de¨Pshiiit qui se suffit un peu, mais on l’a pas fait sur les mêmes bases et puis de toute façon vous êtes sur ma page maintenant, vous allez quand même bien vous donner la peine de regarder mes photos, allez, oh!

D’ailleurs parlons-en de ma base. Je suis une red addict comme Chiara, mais en bon second on retrouve le gold. (Moi je dis pas doré, ou or, je dis gold, à cause du bécyke goldy gold de Lamotte. Si vous avez compris de quoi je parle, je veux vous faire l’amour.) Les plus jaunes, les vieillis, les verdâtres, les pailletés, les translucides, les flakies, donnez-moi du gold. D’ailleurs j’ai jmais fait de manucure rouge et gold sur ce blog, je devrai rémédier à cela.

Conduit par Spa Ritual est un gold plutôt bronze, ou une couleur quelque part entre les deux. Mais attention, misères et jouissances spatiales, toute cette collection est infusée de VRAI OR. Oui, de VRAI OR. (Voyons calme-toi Rubis, de la poussière d’or à faible carat ça coûte rien. PIS ÇA, Y’A DE L’OR DANS MON CUTEX, JE SUIS UNE PRINCESSE.) (Ils sont tous vraiment magnifique d’ailleurs, j’aimerais bien tous les avoir. :3 J’ai un oeil sur Gilded Age, et pourtant j’achète presque jamais de rose.) Toujours est-il que ce copper-gold est un glassfleck chromé dans le genre de OPI Goldeneye, en plus fin un peu. Enfin, le voilà :

Billet063Image001

Billet063Image002

Je l’aime tellement! La couleur est trop superbe, la formule est très agréable, il m’a demandé trois couches mais il s’applique hyper bien avec un hyper beau pinceau et il sèche hyper vite. Le pinceau, d’ailleurs, a un manche caoutchouteux bien agréable à tenir. J’ai eu aucun clean-up à faire, c’est vous dire.

Puis par-dessus j’ai mis trois couches de Ola Rio, qui se trouve à être un vernis de petites paillettes duochrome dans une base claire. On y voit du vert, jaune, doré, bronze, magenta, quasi-bordeaux, un peu de tout. Je l’avais déjà essayé seul, mais même après quatre couches il y avait des petits endroits à découvert, et la base et le bout de l’ongle étaient pas nets. C’est vraiment beaucoup mieux de l’appliquer avec une base, et je suppose que cette règle vaut aussi pour les autres vernis à paillettes duochromes de la série Big City Lights.

Billet063Image003

Billet063Image004

Billet063Image007

Billet063Image006

Billet063Image005

Il est beau hein? Ben oui!

Sinon ce soir j’ai reçu des petites roulettes d’ongles pour faire mon nuancier, je suis pas mal excitée, c’est peut-être pour ça que je m’épanche comme ça. Navrée! :D

Bonne soirée les belles! xx

We’re off to see the Wizard!

The Wonderful Wizard of Oz! We hear he’s a whiz of a wiz, if ever a wiz there was!

J’ai encore une simple swatch d’un superbe rouge à vous montrer aujourd’hui. Dorothy, par piCture pOlish, est une base crelly (crème+jelly) rouge très vif, remplit d’une tonne de glitters roses. Je trouve que la couleur est parfaite, c’est exactement le beau rouge scintillant des ruby red slippers du film. Mon coeur a vraiment chaviré pour cette couleur, c’et le rouge le plus girlie qu’on peut imaginer tout en restant rouge. Il a été dur à photographier; il tendait à aller vers l’orangé, un peu comme ce Liquid Sand, mais il n’est pas corail le moins du monde.

The Wonderful Wizard of Oz! We hear he’s a whiz of a wiz, if ever a wiz there was!

Today, I have another simple swatch of a beautiful red to show you. Dorothy by piCture pOlish is a crelly base (creme+jelly) of a very bright red, filled with a ton of pink glitter. This color is just perfect, it is exactly the color of Dorothy’s ruby red slippers. I really fell for this color, it is the girliest red you’ll ever see. It was hard to photograph, it was leaning to an orangy color, like this Liquid Sand. But it’s definitely not a coral red.

Billet062Image001

Billet062Image002

Billet062Image003

Billet062Image004

Je porte seulement deux couches et il est parfaitement opaque. Il est d’ailleurs un peu plus dur à appliquer que mes autres piCture pOlish, à cause de l’épaisseur créée par les paillettes, mais il n’est pas non plus difficile à appliquer. En fait j’ai eu aucun clean-up à faire sur ce manucure.

Et par-dessus tout, je suis une fan de Judy Garland. Ben oui, ils m’ont encore eu avec un nom, les bâtards de chez piCture pOlish!

À bientôt les poules! xx

I’m only wearing two coats and it’s perfect. It was a bit more difficult to apply than my other piCture pOlish’s, because the glitter makes it thicker, but it’s still quite nice. I needed no clean-up for this manicure.

Good night! xx